Et on se rencontre???

Suivez-moi sur Hellocoton
Retrouvez mowgouaille sur Hellocoton

dimanche 14 novembre 2010

Mes nuits avec ma fille....

Il y a des nuits je déteste ma fille... Cette nuit par exemple (ou celle d'avant, ou celle d'avant encore...), 4h: Eloïse pleure. Cette nuit c'est décidé, j'attends qu'elle se calme mais je ne la sort pas de son lit...

Une minute, 2 minutes.... Mais déjà ma mère qui est là pour quelques jours s'est levée avec une Eloïse hurlant à la mort... "Maman, non!" lui hurle-je dans un demi-sommeil. Elle me retends ma fille, comme si elle venait d'être prise en flagrant délit de braquage de banque et se recouche....

Je vais la prendre, et sans allumer la lumière, je vais m'asseoir dans le canapé et l'endormir contre moi... Ma mère se lève avec sa lampe de poche pour aller au toilette. Mon père dans une extrême bonté lui allume la lumière en grand.... Eloïse hurle de plus belle. Bon.

- "Non pas la lumière!
- Quoi? me demande ma mère qui se pose en travers de la porte de la chambre
- Non. Rien. Avance!
- Quoi? dit-elle sans bouger d'un pouce.

Je lui fais signe d'avancer. Elle fini par comprendre qu'elle est en travers de la porte.  je traverse ma chambre. Je m'installe dans le canapé de ma chambre et j'endords petit à petit Eloïse sur moi. Au bout d'un quart d'heure, mon petit diable est redevenu un véritable séraphin et tout doucement je la raccompagne dans la nuit de sa chambre.... Tellement nuit que je ne vois pas le coin de la table à langer qui vient se planter insidieusement dans le coin de ma hanche... Je refrène un "dlskqgjqilsjkdfjelgthsdjkfqlmk;:fh,sgkl" mais trop tard... Belzebut est revenu... J'essaie bien de la mettre au lit mais que nenni.... Elle hurle de plus belle. Je la prend avant que le quartier vienne carillonner à ma porte pour tapage nocturne et je descend dans le salon. Je lance  pekin express, met un biberon au micro-onde et fait la morale à ma fille qui s'en fout royalement et me répond par des "gad'" en parlant de la lumière ( et non pas de El Maleh, qui n'a rien à voir dans cette  histoire...).

Je lui donne son biberon, en priant Dieu et tous le saints que ma fille dorme après celui-ci. Mais Dieu est comme tout le monde: à 4h30, il dort. Et Eloïse fait la foire. Je commence à être fatiguée. Vraiment. Je la pose dans son parc et la laisse pleurer. Elle joue...

Mes paupières sont lourdes... Je m'endors... Tout est... Le rêve arrive... "OUIINNNNNNNNNNNNNNNNNN". Eloïse veut que je joue avec elle. Je commence à percevoir des signes de fatigue. Je la cale entre moi et le canapé. Mais, c'est trop drôle!!!! Eloïse joue l'anguille... elle éclate de rire... Ok... ll est temps de sévir... C'est elle ou moi à ce stade là, et elle a déjà une longueur d'avance...

Je reprend ma fille sous le bras, je monte, j'évite soigneusement la table a langer, cale Eloïse dans son lit, couchée, non, couchée... Eloïse râle... Je  lui fiche son doudou dans le nez, le lapin dans ses bras et maintenant si elle ouvre la bouche je crois que je joue à madame Courjault...

deux "mmmmh..." et trois "oin" plus tard, Eloïse a entendu la menace qui planait sur elle. Elle s'est endormi. Je me recale devant Pekin Express et Stephane Plazza qui râle à cause d'un drapeau noir qu'il a récupéré du fils de Serge Lama (si vous ne suivez pas l'émission, vous pourriez croire que ceci est un trait d'humour... mais pas du tout) et je fini par m'endormir. Eloïse refera surface à 10 h mais par pur vengence, à 11h elle est retournée au lit... Bah oué... Faut pas déconner quand même...