Et on se rencontre???

Suivez-moi sur Hellocoton
Retrouvez mowgouaille sur Hellocoton

lundi 29 novembre 2010

petites pensées à...






Souvent, lorsque je dis que je suis éducatrice spécialisée on me dit: "tu as du courage..." . A part celui de continuer tout en étant sous payée, je ne comprend pas trop de quoi on me parle... Je travaille avec des personnes handicapées mentales qui ne sont pas violentes, adorables, reconnaissantes, et désireuses d'être aidées. Le haut du panier de l'éducation spécialisée...



Je repense souvent aux sage-femmes, aux infirmières qui m'ont accompagnées tout au long de ma grossesse. Les voilà mes héroïnes... Sans cesse confrontées à la douleur, à la vie mais parfois à la pire des morts. Malgré cela, celles qui m'ont suivies, ont toujours été attentives patientes et compréhensives...



Alors aujourd'hui, je voudrais remercier (oui je sais ça fait un peu remise des oscars mais bon) Carole qui a passer des heures à m'écouter pleurer dans ma chambre d'hôpital, Samira qui a sauvé la vie de ma petite fille tout en gardant le sourire et a la parole rassurante ("mais oui madame M, on prépare le bloc mais tout va bien..."), Nadia qui m'a accueilli chaque mois pour me rassurer, et tout les autres qui m'ont accueilli et dont je ne me souvient plus du nom, des sourires et des visages qui resteront gravées toute ma vie dans ma mémoire,... (j'inclue y compris ma gynéco qui malgré ses 112 patientes, connait mon nom, mon prénom, mon histoire et mes pathologie par coeur... Pas vraiment l'impression d'être un numéro...)



Voilà, elles se sont de véritables héroïnes. Le soir où j'ai accouchée, il y a avait trois autres femmes qui accouchaient en même temps que moi. (Dont une qui a fait une hémoragie interne). Une des sages femme est partie un quart d'heure avant que j'accouche, mais trois heures après la fin de son service. La sage femme qui m'a accouchée a géré deux accouchements difficiles en même temps et avec le sourire... Et 27 femmes en chambre!!!! Et chacune a eu l'impression d'être unique, seule dans cet instant magique de l'arrivée d'un enfant...



Oui. Elles, elles ont du courage. Et je repenserais souvent encore à toutes ces femmes qui ont rendu supportables tous ces moments un peu douloureux...