Et on se rencontre???

Suivez-moi sur Hellocoton
Retrouvez mowgouaille sur Hellocoton

dimanche 5 décembre 2010

NON! JE N'AI PAS AIMÉ ÊTRE ENCEINTE.... CA POSE UN PROBLÈME À QUELQU'UN??????

En ce moment la grande question que me pose à peu près 92% des gens c'est "quand est-ce que vous faite le deuxième. Et je ne sais pas pourquoi mais j'ai la vague impression de devoir me justifier... "oh mais vous comprenez, ma grossesse a été tellement difficile", "oui mais le papa n'en veut pas d'autre..." En fait je devrais surtout dire "mais MEEEEERDE... EN QUOI çA VOUS REGARDE??????"...


Je trouve ça triste car, aujourd'hui, on ne peut plus dire qu'on n'aime pas être enceinte, qu'on ne veut qu'un enfant ou qu'on ne désire pas allaiter... Il y a un espèce de consensus qui interdit aux femmes de dire ce qu'elle ressentent ou désire vraiment. Je me souviens de cette jeune femme témoignait dans l'émission des maternelles pour exprimer le fait qu'elle ne désirait pas avoir d'enfant. Elle disait une chose très juste:

"On ne me dit jamais

- Désirez vous avoir des enfants?

Mais

- Quand aurez vous des enfants?

Comme si ce n'était pas possible autrement"



Moi même quand je suis tomber enceinte et que B. N'en voulait pas et menaçait de me quitter, je me suis entendu dire: "De toute façon les gens qui en veulent pas d'enfants sont des égoïstes". Outre que je ne me sens pas particulièrement capricieuse ou chéri particulièrement égoïste, il est encore difficile dans notre société , je trouve de répondre à un schéma qui ne correspond pas au schéma qu'on se fait.



Donc voilà ce que je vous propose de ne pas dire ou de plutôt dire quand quelqu'un vous tient ce discours




A la femme qui vous dit "je n'aime pas être enceinte"



Évitez le "Ne te pleins pas, moi j'ai été 9 mois couchée" mais dites plutôt " Je te comprends, et moi en prime j'ai été 9 moi alitée": Bah oui, ça évite la culpabilisation...



Au lieu de dire "Mais il y a pleins de bon coté! La première echo, le moment où ton bébé bouge...", dites plutôt "chaque femme et chaque grossesse est différente... Moi j'ai aimé ça, c'est moment où tu sens ton bébé bouger, les premières échos, mais on ne vit pas forcément les choses de la même façon..."



A la femme qui en veut pas d'autre enfants





ça c'est qu'on risque de vous répondre si vous donnez des jugements sans réfléchir deux minutes....




 
Évitez les "mais enfin un seul enfant ce n'est pas une famille!" Parce que d'abord c'est faux et qu'ensuite c'est blessant pour l'enfant et pour l'adulte.

Dites plutôt "Moi je n'envisagerais pas une vie avec un seul enfant, mais c'est ton choix et il vaut mieux se sentir épanouie avec un seul que malheureuse avec plusieurs..."



On ne dit pas non plus: "Tu vas changer d'avis". Peut-être que oui mais peut-être que non. Alors on dit plutôt "Un c'est déjà bien. Tout le monde n'a pas cette chance! Alors profite bien de ton bébé."



A celle qui ne veut pas d'enfant



On ne dit rien. C'est un choix tout aussi respectable que celui d'en faire un. Et on évite de faire des remarques du style "tu changeras d'avis", "tu es égoïste" ou encore "quand est-ce que tu nous fais un petit"...



La liberté de la femme passe aussi par l'acceptation de ses choix... Ce ne sont parfois pas les nôtres mais l'ouverture d'esprit c'est aussi accepter que chacun choisissent sa route. Pensez toujours quand une situation vous gêne de vous demander: "qui est-ce que ça dérange à part moi". Si la réponse est "personne", c'est que leur décision est légitime.


Illustration de nathalie Jomard,  à voir de tout urgence!!!! http://grumeautique.blogspot.com/2008_06_01_archive.html