Et on se rencontre???

Suivez-moi sur Hellocoton
Retrouvez mowgouaille sur Hellocoton

jeudi 24 février 2011

Cher docteur Frydman...

Je viens de lire une interview Dr René Frydman dans "psychologie magasine"






C'est le médecin qui a permis la naissance du 1er bébé éprouvette français. Si je vous parle de cela c'est parce qu'il aborde le sujet des mères porteuse et des acharnement de FIV.

En fait, cela a provoquer une réflexion plus profonde chez moi: La vague impression d'être une société "under contrôle". On est là, à discuter des mères porteuses et du choix du sexe de son bébé et pour le coup on oublie l'essentiel: désirer être parent.

Je suis, je crois, croyante. Du destin, des signes, de la vie.

Et parfois, il faut je crois, savoir écouter les signes que nous envoie la vie. Je sais que ce j'écris là va sans doute être particulièrement mal vécu pour ceux et celles qui essaient désespérément de concevoir un enfant.

C'est merveilleux de désirer un enfant. Mais vouloir qu'il vienne de soi, n'a pour moi aucun sens. Un jour j'écoutais Lætitia Hallyday qui disait: "toutes ces tentatives, tous ces pleurs (parlant de ses fausses couches nldr), qui en réalité me guidaient jusqu'à elle... Parce qu'aujourd'hui, il me semble évident qu'elle est née pour être ma fille...

Être parent c'est peut-être aussi (et surtout), créé des liens avec lui.

Éloïse par exemple...  Elle ressemble à son père trait pour trait...

Bien sur elle a mes gênes... Mais sincèrement, je vais rarement boire un café avec eux,.. donc. Et puis je ne me sentirais pas plus sa mère, parce qu'elle aura hérité de  mon hypertension...

Je me souviens de madame B.. C'était ma prof de SVT, en 4eme. Très dur, un peu sèche même.  Mais c'est la seule prof qui m'ait donné un cour sur la sexualité digne de ce nom. Bref, je me souviens d'un jour où nous parlions de la reproduction et voilà ce qu'elle a dit:

"si on s'en tient au statistique, il est probable qu'une d'entre vous ne puisse pas avoir d'enfant. Mais ne vous en faites pas. L'essentiel  c'est d'aimer un enfant. L'adoption existe. L'adoption ce n'est pas uniquement porter un enfant dans son ventre.

Cette phrase m'est toujours restée

Voilà la grossesse à tout prix n'a pour moi aucun sens.Ma fille est ma fille parce que c'est dans mes bras qu'elle court quand je viens la chercher chez Guida, parce qu'elle m'offre ses premiers dessin, parce que quand elle s'ennuie, je sais qu'une simple cuillère l'occupera pendant des heures.

Parce quand au milieu de la nuit, elle appelle "maman", je sais que c'est moi qu'elle attend...