Et on se rencontre???

Suivez-moi sur Hellocoton
Retrouvez mowgouaille sur Hellocoton

mardi 8 février 2011

Serial Saint Valentin

Ça ne vous a pas échappé les filles (oui, je dis les filles pas que je crois qu'il n'y ai que des filles qui me lisent -quoi que...- mais vous allez comprendre...) on est le 8 février.

Qui dit 8 février, dit J-6.

Allez les gars, on fait un petit effort: 8,9,10,11,12,13,.... et le numéro complémentaire est le 14!!!!

Et le 14 c'est... c'est... allez on fait un petit effort, je vous aide, ça sent bon la rose, les petits coeur et le resto en amoureux... OUI!!!! C'est ça la saint Valentin!!!



Et c'est à cette annonce que le monde se partage en deux:

- A ma droite le monde des hommes et leur crédo: "pffffffffffffff... La fête commerciale par excellence...". Ce qui signifie en vrai:
"pffffffffffffff... La fête commerciale par excellence..."



- A ma gauche le monde des femme et leur crédo: "pffffffffffffff... La fête commerciale par excellence...". Ce qui signifie en vrai "est-ce qu'il va y penser? Et je lui achète quoi? et si il me faisait une surprise? Attends des dessous sexy, c'est un cadeau pour lui ou pour moi? Et si il en profite pour me demander en mariage, je fais quoi? Faut pas que je mange le gateau d'un coup des fois que la bague soit dedans..."

Bon.

Je sais.

Et celle qui sont en couple depuis plus de 6 mois aussi, faut pas rêver. A la saint Valentin, on a au mieux une rose au pire, rien parce que IL a oublier...

Bon nous avec chéri, on a régler le problème une bonne fois pour toute. On a laisser tomber, oublier, éradiquer, désaintvalentiniser. Pourquoi? Parce qu'on a essaye...

Nous nous sommes embrassé pour la première fois un 27 janvier. Donc, 15 jours plus tard, s'est posé la question de la saint Valentin. Moi en fille qui veut se la jouer cool, je propose une soirée "on se fait livrer et on regarde un film easy-watching".

Bon. Comme mon amoureux était déjà un mec bien (et qu'en plus que c'était moi qui payait les sushis), chéri a débarqué avec une bouteille de champ' et du foie gras.

Donc on commande les sushis. Et on profite des trente minute qui restent pour... enfin voilà quoi...

Donc nous voilà sur mon canapé d'étudiante à faire des galipettes, un peu enivré par les coupes de champagne. Sauf que la table basse était aussi d'étudiante et  qu'elle pouvait supporter à la rigueur une bouteille et deux coupes. Moins les jambes de chéri avec moi dessus.

La table s'écroule, les verres s'effritent sur mon carrelage pendant que la bouteille roule jusqu'à la cuisine. Chéri, qui soudainement a retrouvé sa plus profonde nature hurle "la bouteille", après laquelle je cours sans voir que dans sa course la bouteille avait semé tout son bien sur le sol... et me voilà faisant un magnifique culbuto dans le noir. Assommée, je fini par me relevé le dos en sang. Quand je cherche d'où sa vient, chéri s'aperçoit que la paume de ma main gauche est ouvert sur un demi-centimètre. On pensemente, on désinfecte, je fais la fière "mais non ce n'est rien!!! même pas mal..."

Sauf que le sang n'arrête pas de couler et que finalement j'ai quand même un petit beaucoup mal. A 2h00, on se décide quand même à aller aux urgence. Là, on me fait quand même 2 points. 2 petits points qui créé une jolie petite cicatrice au creux de ma main, que je regarde parfois en souriant du coin des lèvres... Je crois malgré tout que c'est ce soir là que je suis tomber amoureuse de chéri.

Mais bon. La saint Valentin n'avait pas laissé un très bon souvenir, donc l'année d'après, on s'en tient au "repas livré et film loué".

Bon. En 2009, on se dit que bon finalement... En plus je rentre de 15 jours dans les Pyrénées, l'envie de se retrouver tout ça faisant... Chéri se propose à faire la cuisine contre un repas au chandelle. Ouééééééééééééééééééééééé....

Donc quand chéri me hurle "c'est prêt" à l'étage du dessous, je dévale les escaliers en chaussette sur l'escalier poussiereux, quand... je dérape pour finir le nez collé sur la tomette du salon.

Diagnostique: Un gros hématome et l'obligation de garder le lit 48h sans bouger.

Ce jour là, on a définitivement rayé le mot "saint-valentin" de notre vocabulaire. On commande à manger, on se cale dans le canapé, on ne fait rien, juste on regarde une "croute" à la télé. Et on attend sagement le 15...