Et on se rencontre???

Suivez-moi sur Hellocoton
Retrouvez mowgouaille sur Hellocoton

dimanche 29 mai 2011

La fête des mères....

Ayéééé... Oui je sais j'ai toujours haïs la fête des mères. Mais depuis que je suis mère je rêve de colliers de nouille, de cendriers en terre cuite, de sables dans les boîte de cacao et de pot de yaourt décoré. Oui je suis une mère je rêve de cadeaux qui ferait dire à ma fille: "regarde comme je t'aime!"

Depuis un mois je compte les jours. Je rappelle bien à chéri cette date incontournable... Je lui montre bien le livre de Mademoiselle Caroline,  environ  8 fois par jour, pose le premier tome sur la cheminée, lui rappelle que la veille il aura tout le temps de préparer un dessin avec Éloïse puisque je ne travaille pas... Bref, je fais ma lourdasse mais faut bien ça...

Vendredi, Éloïse est malade. Bon, je sais que je n'aurais pas mon cadeau dimanche... Mais c'est sans compter sur super nounou qui vient me déposer après sa tournée du soir le chef d’œuvre de ma fille. Je me fais méga violence pour ne pas arracher violemment le papier de soie qui entour le pied en plâtre de ma fille  la méga surprise qui m'attend (non. Je n'ai pas ouvert. Mais le papier de soie c'est fin.)

Samedi je vais bosser. Au bout de 5 textos à chéri pour lui demander "alors ce cadeau ça avance?", chéri me répond "c'est pas beau de réclamer..."

Pfffff... Même pas drôle....

Dimanche matin, 10h. Chéri dort, Louloute dort. Non je n'ouvrirais pas le cadeau de Guida, chéri va me l'apporter au lit. D'ailleurs il se réveille sous mes coups de pieds insistants. Ayé... Il ouvre la bouche. Je suis sure qu'il va me dire
 "bouge pas je vais chercher le petit dej'" mais je dois avoir un problème pour régler les chaînes parce qu'il me dit juste "va falloir cleaner la maison". Ah.

Attends. Je prends la zapette à réglage de papa endormi. "Les boulangers s'en vont parce qu'il n'arrive pas à avoir d'enfant". Euh... quoi??? Chéri répète. Je crois qu'il est en train de parler dans son sommeil... Mais non. Au lieu de me parler de son pt'it dej au lit il me parle de la stérilité de la boulangère. Je rêve...

Bon ...  Chéri se lève. Moi je me met en position, mais chéri va chercher... Eloïse.

Bon.

Alors, il va aller me chercher mon cadeau? Allez chéri je t'ai montré où c'était...

Je ne bouge pas. Mais chéri si.
Il va à la douche.
Bon bah je vais me servir.

Éloïse récupère son cadeau, me l'ouvre. Oh surprise le pied tout tordu de ma fille en plâtre!!!!

Si c'est tout choupitou....


Éloïse a un peu de fièvre. Je demande le thermomètre. Éloïse a faim. Je demande un biberon. Éloïse a encore faim. Je demande une compote. "Écoute faut que j'aille faire les courses. Je n'aurais pas le temps de tout faire si tu m'arrête toutes les 5 minutes".

Bonne fête! Ambiance.

Je suis partagée entre demander le divorce (bon ok on n'est pas marié) et demander une hospitalisation libre en hp pour dépression post fête des mère.

Chéri part en course... Je suis furax. Je regarde le jardin et les jouets d’Éloïse et je me demande ce que je fous là... 

Chéri rentre. "Tiens, tu peux ranger les courses?"

Oui. Je ne dis rien. 

"Pourquoi tu es énervée là?
- Pour rien.

Je range. Chéri tente bien une main sous ma jupe mais il est accueilli par "bas alors là, tu peux toujours rêver..." 

Il s'en va, dépitée. Je suis folle de rage. Je l'entends qui dit à Éloïse: "tiens amène ça à maman..."

Éloïse adore ranger.  Il me l'envoie pour ramasser les dernières courses qui sont rester dans le salon.

Mais....

C'est moi qui est amené le dernier sac de course....

Je jette quand même un œil dans le cadran de la porte: ma fille m'apporte un paquet bleu et un dessin... Je suis à deux doigts de pleurer... de joie cette fois ci. 

Et il y avait quoi dans le paquet?????

Bon moi j'en ai juste eu un mais quand même...

Mademoiselle Caroline, Mamaaaaan?! city edition...