Et on se rencontre???

Suivez-moi sur Hellocoton
Retrouvez mowgouaille sur Hellocoton

jeudi 5 mai 2011

la foire aux questions

Ah bah voilà!!! Moi je me sens aussi importante que Carlita avec toutes ces questions que vous m'avez pondu là... Bon alors je vais essayer d'y répondre serainement, genre "Estelle vous dit tout...". Oué, je fais ma belle... Allez on y va!!!

comment on passe des relations publiques à educ spé? 
 Je travaillais depuis un an dans un théâtre dans les relations publiques, et je me suis rendu compte que je ne faisais que fermer des enveloppes et répondre au téléphone. Moi qui rêvait du théâtre pour aider les gens à réfléchir sur le monde qui l'entoure, je ne faisais que le vendre, ni plus ni moins, je faisais de la com, du commerce, ce que je détestais le plus.

Je cherchais ma voie (à l'époque j'étais assez paumé en plus, àa n'arrangeait rien), et je suis tombé sur un reportage sur le travail d'éduc'. Je me suis dis que c'était quelque chose qui pourrait me convenir. J'ai pris deux ans pour bien me renseigner, réfléchir à ce boulot et je me suis lancé dans les concours.


Raconte nous un souvenir d'enfance ?

Piou, j'en ai pleins!!! Un seul se serait difficile. Je me souviens des vacances chez mes grands-parents, mon grand-père nous achetait des gaufres après les courses, il nous servait des sirop d'orange moitié sirop, moitié eau et ma grand mère le disputait en lui disant "mais Vic, c'est trop" et mon grand-père répondait invariablement " mais petit, je suis au dessus du verre, je ne vois pas ce que je verse!". Et on buvait notre sirop hyper sucré mais mort de rire...  Mon papy me manque encore souvent même 20 ans après sa mort et mes souvenirs d'enfance sont souvent lié à lui...Ah, et toujours chez mes grand parents... Je me souvient d'une fois où on était allé piquer des abricot dans un jardin. On pensait avoir été super discret. Sauf que le lendemain la propriétaire du jardin s'est pointée chez ma grand-mère avec une cagette d'abricot "Mme Bertoli, si vos petits-enfants veulent des abricots  qu'ils demandent plutôt que de venir se servir: je ne sais pas quoi en faire!" La Honte!


Si Eloïse avait été un garçon, comment se serait-elle appelé ?

Chéri voulait un lien avec la musique et en particulier avec Brassens... Nous hésitions entre Martin et Rémi. Mais j'avais une nette préférence pour Martin, j'aimais la référence à Luther King...

Tu crois qu'il fera beau demain ?

 Alors tu crois pas si bien tombé mais je suis super forte pour deux choses: deviner les futurs femmes enceintes (je fais des rêves prémonitoires, d'ailleurs je sais qu'un vieille copine que j'ai perdue de vue va bientôt connaitre les joies de la maternité...), et je prévois le temps. Chéri me soutient souvent "mais c'est pas ce qu'ils ont dit à la météo...", et je répond "tu verras, ils se sont trompé". Et je ne me trompe jamais... Donc demain, vendredi 6 mai, il fera un peu plus de soleil qu'aujourd'hui mais toujours un peu frais.

Comment on fait les mojitos dans un babycook ? :D 

La recette des mojitos c'est là:
  
 Ingrédients pour 1 personne





  • 6 cl de rhum cubain (havana club, bacardi)














  • 1/2 citrons verts














  • 7 feuilles de menthe














  • eau gazeuse (perrier, badoit)














  • 2 cuillères à café de sucre 










  •    
























    Réalisez la recette "Mojito" directement dans le verre. Placer les feuilles de menthe dans le verre, ajoutez le sucre et le jus de citrons. Piler consciencieusement afin d'exprimer l'essence de la menthe sans la broyer. Ajouter le rhum, 4 glaçons et mélangez. Remplir la moitié restante du verre d'eau gazeuse. Mélanger doucement avec une paille. Voila, le Mojito est prêt.

    Servir dans un verre de type "tumbler". Décor: Décorer de feuilles de menthe fraîches

    Bien que la recette originale ne contienne pas d'angostura, vous pouvez y ajouter quelques gouttes afin de le rendre un peu plus sec


    Le baby cook, ça sert pour piller les glaçons... C'est impeccable au niveau taille! 

    Sinon si tu n habitais pas en région Parisienne tu aimerais quel coin si tu pouvais choisir ??????



    J'hésite entre deux endroits: Besançon parce que j'y ai fait mes études et j'ai adoré y habiter. ET le bord de mer, le sud... J'ai toujours rêver d'y habiter. Je ne désespère pas un jour d'immigrer en bord de mer, d'être très riche et de m'acheter une villa avec les pieds dans le sable...




    Tes goûts musicaux? 


    J'ai une réélle admiration pour Goldman. Un jour il a fait ce super concert au new-morning où j'ai découvert des chansons comme "Knock on wood" ou "think". Et j'ai découvert le rythm'n blues, Aretha Franklin, Otis Reding, puis de fil en aiguille j'ai élargie mon champs de vision: Nina Simone, Caravan Palace, Janis Joplin et même... Vivaldi! Comme quoi Jean-Jacque goldman mène à tout!!!!


    Tes qualités ? Tes défauts ?

    Mes qualités, je dirais que je suis quelqu'un de très fort psychologiquement. Je peux passer par des bourrasques, il n'y a pas grand chose qui me met à terre. Je suis courageuse aussi... Je peux affronter mes peurs et me dépasser... Et bosseuse.

    Mes défauts? Je suis EXTRÊMEMENT tête en l'air. Je cherche sans cesse mes clés, oublie dans la seconde une commande, perds ou casse mes portables, c'est usant. Je suis désordonnée et je manque de methode... Mais ça j'arrive encore à le travailler. Et je suis trop sensible. Tu me dis un truc sans penser à mal, ça me bouleverse toujours... Mais ça c'est un manque de confiance en moi....

    Ce que tu aimes ? Ce que tu n'aimes pas ? 

    Ce que j'aime? Ma fille et mon amoureux en premier lieux... L'ecriture est vitale pour moi depuis tres longtemps. lauriane se souvient encore de mes carnet noircit à l'encre des stylos MUJI quand ont partait en vacances ensembles, pendant notre vie étudiante.
    Les mots, la lecture, le théâtre, le cinéma, apprendre (si je pouvais retourner à la fac...), jaime faire du vélo sur des routes desertes, les cookies, Jean-Jacques Goldman, les bibliothèques,prendre des bains, desperate housewives, aller dans la vallée du Louron voir ma famille, les glaces Ben and Jerry's, ma grand-mère, me créer des souvenirs, les vieilles cartes postales rédigées...


    Je n'aime pas:
    avoir tort, les racistes, les jugements, les haricots verts, GC, certains souvenirs, me lever le matins, être dans le noir complet, qu'on me fasse des cadeaux (je suis toujours mal à l'aise), me déshabiller chez le docteur, Le mois de février, le changement d'heure, Dexter, les émissions politiques, les fautes de français très grossière (sutout quand on dit c'est la voiture à Gertrude, non, c'est la voiture DE Gertrude), la voiture, les douches dans la baignoires, habiter loin de mes amis, la peur de la mort.

    Qu'est-ce qui t'a charmée en premier chez ton homme ? 

    En fait,au début avec chéri, ça deevait être une histoire "sans se prendre la tête". Je ne voulais pas m'engager, je sortais d'un gros chagrin d'amour... On se voyait comme ça.

    15 jours ont passé. La saint Valentin est arrivée et au milieu de la soirée, je m'ouvre la paume de la main. Il faut trouver une solution pour me faire recoudre au plus vite, on n'a pasde voiture, l'hôpital le plus proche est à 25km... Et là je vois ce type, pour qui je ne suis sencée n'être qu'une passade engeuler  des flics qui font leur ronde et qui ne veulent pas m'emmener aux urgence, téléphoner aux pompier, au SAMU, tout pleins d'inquiétudes, faire le tour des voisins pour trouver du désinfectant., payer un taxi pour m'emmener aux urgence...

    J'avais eu des tas de mecs (enfin des tas...) et personne n'avais jamais été aussi intentionné,inquiet et gentil avec moi... Ce soir là, je me suis dit que ça valait peut être le coup que je m'attarde...


    Ton plus beau souvenir?

    Mon plus beau souvenir et je ne vais pas être très original, se passe le lendemain de la naissance d'Eloïse. Nous sommes dans la chambre de néonath et pour la première fois la puer accepte que je la sorte de couveuse. En fait c'est la première fois qu'on se retrouve toutes les deux en tête à tête. Je me trouve un gauche, je ne sais pas trop quoi lui dire... Je pense à cette chanson que je chantais quand elle était dans mon ventre... Eloïse semble dormir et est agitée en même temps... 
    "Elle voulait un enfant... Moi je n'en voulais pas..."


    Je la regarde et soudain je la vois se tourner vers moi dans un effort surhumain et me lancer un regard, incroyable qui a l'air de me demander "Ah c'est toi?". Etrangler par  l'émotion je n'ai jamais pu finir ma chanson...



     Et ton plus grand regret ?

    Je n'ai pas vraiment de regret... Je me rend compte aujourd'hui que j'aurais pu être journaliste si je m'étais moins pris la tête à 20 ans mais je crois aussi à une certaine "destinée"...Donc je me dis toujours que la route qui m'a amené là, même si j'en aurais préféré une autre, c'est la mienne, c'est comme ça... C'est le mekhtoub!


    Une petite photo de moi et de ma fille?