Et on se rencontre???

Suivez-moi sur Hellocoton
Retrouvez mowgouaille sur Hellocoton

samedi 25 juin 2011

j'avais prévu un après-midi pénard

Premier samedi d'été: il fait beau, eloïse vient de se réveillé, j'ai fini de ranger les courses, mes invités arrivent tardivement, je calcule que j'ai deux heures devant moi pour ne rien faire... j'emmène Eloïse dans le jardin, poussette et chapeaux nous accompagne, il fait chaud, j'installe la chaise longue à l'ombre, mon portable qui diffuse Ruquier et Eloïse qui gambade.

Il est 16h, je commence la page 78 et le chapitre 6 de mon bouquin, un chef d'oeuvre qui est aussi raffraichissant qu'un coca...

Ah, un coca c'est ce qui me manque... Je me lève, rempli, un grand verre de coca zero et passa par le salon pour glisser un paille, je retourne à la chaise longue... Je m'installe... ah le bonheur....

Eloïse met le nez dans mon coca. Je lui fait tremper les lèvres mais c'est qu'elle aime ça... Elle réclame... Je dis "non" et lui fait un calin pour la consoler de ce terrible affront que je vient de lui faire... Chéri arrive.

- Qu'est-ce qu'il se passe?
-Elle veut boire du coca
- Ah non, eloïse ça c'est pour les grands...

Ma fille ne sait pas parler. Aucune chance qu'elle ne cafte sur le fait que 12 secondes auparavant la paille était dans sa bouche et le délicieux nectar dans sa bouche...

Eloïse suit son père. Je reprend ma lecture...

-Dis tu lui as mis de la crème solaire?

Dilemme: je mens et je fais courir le risque d'un cancer de la peau à Eloïse à 4 ans et demi mais je lis mon livre tranquille ou je dis la vérité et je vais chercher la crème.

Je suis à deux doigts de répondre que oui sauf que je me dis avec ce traitre de soleil, je vais me faire goaler à la première rougeur venue.

-bah non mais je ne sais pas où est la crème...

Bah quoi? c'est toujours ça de gagner non? Chéri s'exécute en ralant... Une crème plus tard, j'étale la mousse novéa sur le corp de poupette qui en redemande... tellement qu'elle court après le tube. Bon je me lève et je vais le ranger, et je me réinstalle.

16h30: page 79. Ayé je suis installé.


- Je vais de l'autre coté, me dit chéri.


Traduisez: je vais dans l'autre maison , à l'autre bout de la rue, je te laisse seule avec la petite. Bon courage.


Eloïse le suis , je l'entend qui peste.

Pars grave.

Trois pages plus tard je vais chercher Eloïse. Elle revient et joue avec son vélo qui est installé dans le jardin. Le temps de lire une page supplémentaire, la voici qui veut lire un livre avec moi. Je pose mon livre, et vais chercher le doomo installé dans le salon et le pose à coté de ma chaise longue. Eloïse choisi un livre et s'installe a coté de moi. Sauf que moi j'ai 413 pages à lire, elle 23.

Une page (de mon livre) plus tard, eloïse a elle fini le sien, et veut retourner chercher oui-oui qui se trouve dans le salon. Je pose mon livre, l'aide à monter les escaliers et attends qu'elle revienne. Je lis une demi-page, debout devant ma terrasse en pensant au ridicule de la situation.

Eloïse revient avec son livre me le donne et... retourne en chercher un autre!!!! J'attends toujours en lisant la fin de ma page (et en tentant d'oublier les bruits de livres jeter qui expliqueront Tchernobyl dans mon salon)  , et revoici Éloïse avec son 2eme livre. Et tout aussi vite repartie. Bon, ça va je vais pas non plus passer ma vie devant ma terrasse ... Je la récupère, elle hurle, je fais un calin....

17h00:  page 87. Eloïse est repartie jouer sur son vélo, puis sur son trotteur... mais soudain le jeu est de s'envoyer à pleine vitesse sur la terrasse. Je récupère ma fille, la fait descendre avec le trotteur et le lui propose dans la pelouse. Mais dans la pelouse c'est bien moins drôle... Eloïse adopte alors le doomo et repense à aller chercher un livre. La voilà, en train de grimper sur les grandes marches en bois.

Je dis "non"

Elle rigole.

Je redis "non"

Elle re-rigole et monte une marche; La garce.

Je me lève.

sentent l'air du coin voler au dessus de sa tête, Eloïse décide de descendre la marche.

Sauf qu'Eloïse ne sait pas descendre les marches. Et bing la tête dans la pelouse...

A de moment là de mon après-midi. J'ai décidé que bon. ça allait: je n'avais pas bronzer, j'avais lu 10 pages en 2h (soit une page toutes les 12 minutes). Avaient donc sonner l'heure des Barbapapa.


Ce post  vous a été généreusement offert par un M6replay et ses rediffusion des barbapapas.

ça c'est le livre que j'aurais fini de lire dans 10 ans. Heureusement, il ne demande pas en prime de réfléchir....