Et on se rencontre???

Suivez-moi sur Hellocoton
Retrouvez mowgouaille sur Hellocoton

lundi 18 juillet 2011

Une journée de fête

Alors voilà... Une fois par an, mon amoureux et ses copains se réunissent pour leur journée J3M (entendez par là "je me mets minable"). Cette "tradition" est institué depuis leurs 18 ans. Vous me voyez venir??? Bah oui, chéri et ses copains n'ont plus 18 ans mais par contre, ont des enfants. Là cette année on a décidé de cumulercrémaillère et jounée J3M



Donc il y a un mois, avec chéri on a pensé à faire une grosse fête de l'été pour fêter notre crémaillère. Branle bas de combat, nous voilà en train d'inviter tous nos amis de France et de Navarre pour le 16 juillet...

Bien évidemment le 8, je suis cloué au lit par mon horrible infection. On persiste? Oui après 4 jours d'hospitalisation, pas question d'abandonner ma seule raison de ne pas mourir! Il y aura fête même si j'y reste....

Il y a une semaine j'avertis quand même chéri que bon, la météo prévoyait de la pluie...

 "Bon on fera la fête à l'intérieur"; Calcul rapide: 30 invités, 80 m2, soit 2,50 m2 par personne, il reste la terrasse couverte. Au pire on sortira l'oxygène...
"Qui reste dormir?" me demande chéri... Bah en vrai je sais pas trop. D'ailleurs au fur et à mesure que le temps avance je m'aperçois que mes copains décommandent les uns après les autres... D'ailleurs ne seront là que Patou, Anne Gazelle, son amoureux, sa soeur, Jess, et... bah c'est tout! Bon pas grave, chéri et ses potes assurent de leur présence... Mais j'avoue être un peu déçue...

Bref c'etait pas gagner...


Donc samedi, chéri arrive triomphant. " Tu ne me vois pas de la journée, je vais tout acheter."
Ok. Sauf qu'a 19h mes copines arrivent à la gare...
"Pas de problème je serais là avant 18h"
En effet, 17h58, c'est avant 18h.

Donc me voilà en train de ranger à fond la maison, entre mon mal de dos et la tornade qui me sert de fille... Les barbapapas marchant à donf, il ne me reste qu'a prendre l'opium donner par mon médecin pour gérer la question de mon dos.... Je range, je brique, je nettoie... Plus que la salle de bain a faire, et un peu à manger quand même...

Bon. Rapide coup d'oeil dans mon frigo:

B. fait d'excellente salade de riz et moi je peux faire un dessert avec une bouteille de vin. Chacun amenant une bouteille et un truc à manger, si ça convient à tout le monde, le tour est joué...
ça convient à tout le monde... très bien...


Samedi passe. Je suis seule avec Eloïse et je culpabilise au fur et à mesure qu'un air abruti par oui-oui and co, s'annonce sur son visage. Pas le choix Mon salon commence à ressembler à à Versaille et j'ai troquer,  le dessert pas un cake salé, tomate/ féta.

A 17h57, chéri passe le pas de la porte. Pose les courses dans la cuisine sans les défaire, sort l'echelle, installe une guirlande, pousse les chaise au milieu du salon, Versaille ressemble maintenant à Tchernobyl. 19h10: Chéri attaque les chiottes.
"eyh... Va falloir aller chercher Patou et Jess à la gare.
- Oué bah les chiottes ressemblent à des chiottes d'un bar de Tripoli, on peu pas laisser ça comme ça...
J'ai l'audace de lui dire qu'entre patienter au froid sous la pluie et faire pipi dans des toilettes sales, mes copines auront vite choisi. Mais ça ne plait pas à chéri, le ton monte, et chéri fini par m'engueuler à cause de Trchernobyle et moi je balance les petits fours par terre...


Le "Rhooooooooooo... Papa... Rhooooooooooo maman..." nous ramène à la raison, et chéri fini par aller chercher mes copines à la gare, je tente de récupérer ce qu'il reste de petit four pour les servir...


Pendant que chéri joue au Taxi, je me transforme en Bree Van der Kampf:
- Je change Eloïse
- je cuisine
- je range les course
- Je re-transforme Tripoli en Versaille
- J'accueille les premiers invités...

Shiva sort de ce corp...



Chéri rentre,  rapide passage à la douche. Eloïse fait le show (ce qui occupe pas mal les invités). Mes beaux parents arrivent pour récupérer ma fille .  Évidement c'est l'heure de manger.  Bon pas grave chez Papé et Mamé, il y a un micro-onde et c'est dans 5 minutes. Gagné, ma fille parfaite patiente en riant devant la jolie marionnette de ma copine Jess (cliquer sur le lien elle fait de super spectacle ma coupine) .

C'est l'heure de partir pour ma fille. J'ai un peu le cœur noué devant ses "non, non, pas mamé..."  Elle dit au revoir à tout le monde mais privilégier la fête à ma fille, je l'avoue ça me fait un peu chier... pendant 5 minute. Je n'ai pas trop le temps de m'attarder, il me reste mes salades à faire, récupérer les bouteilles et servir mes invités...

La soirée se terminera à 4h30, autour d'un blind test, d'un invité shooté au red bull et d'hiroshima dans ma maison...

Mais c'était bien... Mais c'était bien... comme dirait Bourvil....