Et on se rencontre???

Suivez-moi sur Hellocoton
Retrouvez mowgouaille sur Hellocoton

mercredi 13 juillet 2011

Et si on abandonnait Dolto...

J'étais en train de réfléchir devant Grey's anatomy (bah oui ça m'arrive....). Je venais de lire ça et je me disais que finalement on a tellement lu Dolto, qu'on est persuadée de détenir le guide du bon savoir de la mère parfaite. Du coup on se range dans la case "mauvaise mère et fière de l'être" ou "mère parfaite, maternante, et donneuse de leçon au passage".

Bah moi je suis pas une mauvaise mère.

Je ne suis pas une mère parfaite non plus.

J'ai lu Dolto pour mes études mais je l'ai jeté quand j'ai eu un mome.

Tout comme Laurence Pernoult.

En fait quand j'ai eu un enfant j'ai compris que l'important c'était d'aimer son enfant. Mais pas n'importe comment. De bien l'aimer, de l'aimer comme il faut.

"Frustrer son enfant", disait la Françoise,

"ne la laisse pas trop pleurer" me disait ma grand-mère

Pourquoi croire l'une plus que l'autre... Pourquoi ne pas juste me dire "bon. Si je la laisse pleurer ça me rend malade... Alors je la laisse juste pleurer un peu et quand ça devient trop dur je vais lui faire un calin"

En fait la françoise, elle a fait autant de mal que de bien moi je dis...

Ok, ok... nous on a été plus libre que nos mère mais elle a fait sans le vouloir "le guide du bon parent" et haro sur celui, qui ne suivra pas le bon vouloir de madame Dolto:

On ne dort pas avec son enfant, on donne le sein jusqu'à 6 mois, on ne frappe pas, on caline, on écoute on parle.... Et on culpabilise!!!!

Les nouveaux parents, ne savent plus réfléchir sur leur façon de faire. Au moindre soucis on se précipite sur les livres, les forums, les émissions spécialisées, n'importe qui se permet de vous rappeler les bons principes de madame Françoise avant même de connaitre les bases éducatives que vous vous être promis d'appliquer...

Et si on laissait courrir? Si on oubliait Françoise, Laurence et les autres mères???

Et si on prenait deux minutes pour réfléchir au fait que non, tout ne se joue aps forcément avant 6 ans et que c'est pas parce qu'on lui donne un bonbon a 18h, ou on lui propose 20 min de barbapapas a 18 mois, qu'on est des mauvais parents ou qu'il sera traumatisé pendant ses années adolescentes....

Et si au bout du compte, on était juste des bon parents parce qu'on aime nos enfants et qu'ils ont l'air heureux et épanouis?

Merci pour tout Françoise... Maintenant on va essayer un truc nouveau: réfléchir par nous-même