Et on se rencontre???

Suivez-moi sur Hellocoton
Retrouvez mowgouaille sur Hellocoton

dimanche 24 juillet 2011

Moi et la prostitution

J'écoute ce soir Philippe Caubère sur On n'est pas couché, qui raconte comment il voit l'homme qui voit des prostituées, comme une victime de la chasse aux sorcière.

Certes.

Moi ce qui m'étonne toujours, c'est que ces hommes ne se posent jamais la question de la volonté des femmes de se prostituer. Je mettrais à part, les call-girl et autres femmes qui désirent par fantasme, de se prostituer. Je ne juge pas. Chacun ses choix, son histoire, ses désirs.

Mais j'ai du mal à croire que les femmes qui se prostituent dans les bois, les rues paumées, le font par désir.

Je vais avouer une chose ici pour la première fois. Quand j'étais étudiante, j'ai eu une période où j'étais vraiment dans la merde. Fachée avec mes parents, il était hors de question que je me tourne vers mes parents pour un peu de sous. J'avais de la fierté. J'ai pensé à ce moment là à me prostitue,  j'avais des copines qui le faisaient, qui payaient leurs études comme ça.

Je n'ai jamais passé le pas.

J'ai un soir croisé une copine de fac (qui le faisait), je lui en ai parlé. Elle m'a déconseillé de le faire et m'a filé 10 euros pour que je bouffe pendant ma semaine.

Ce n'est pas une question de moral, de créer des lois... C'est une question d'aider des femmes qui voudraient s'en sortir, et d'autre qui se posent des questions. 

Donner son corps contre de l'argent n'est pas la même chose que de se faire payer un resto par un type qui nous plait.

Je suis libre aujourd'hui de choisir avec qui je couche, à qui je me donne. J'ai le droit et le pouvoir de dire "non" parce que si demain je dis non, ma fille, sa santé, sa qualité de vie, ne dépendra pas de ça.

La gravité de la prostitution n'est pas dans le proxénétisme. Pas uniquement. Elle est aussi parce que certains hommes se voilent la face en pensant, que ces femmes sont en demande d'amour, et qu'elles préfèrent donner leurs coprs plutôt que de "travailler"....

Il faut être bien naïf pour penser que donner son corps est un travail comme un autre. Accueillir le sexe d'un inconnu que l'on ne désire pas vraiment, n'est pas anodin...

Et si Monsieur Caubère, être comédien est la même chose, alors je vous conseille de créer votre site de "rencontreé, vous gagnerez plus d'argent à faire ça, et vous aurez toute la légitimité pour en parler...

Ce livre m'a beaucoup fait réfléchir