Et on se rencontre???

Suivez-moi sur Hellocoton
Retrouvez mowgouaille sur Hellocoton

mardi 1 novembre 2011

Goldman et moi...

Je viens de terminer de regarder cette superbe émission sur Jean-Jacques Goldman.

Je sais que ce n'est pas le plus grand compositeur du monde, qu'il n'a rien inventé, que ça peut paraitre parfois naïf désué et maladroit mais les chansons de Goldman m'accompagnent dans ma vie depuis que j'ai 7 ou 8 ans...

Chacune me rappel un bon ou un mauvais souvenir. C'est un peux ma madeleine de Proust. J'en sors une et immédiatement, ça m'évoque un souvenir

Les chansons de Goldman c'est un peu mes petits cailloux à moi. Quand je suis perdue, ces chansons me ramènent toujours à l'essentiel: ce pour quoi je me bat, mes valeurs, ma force, mon courage...

Oui je sais vu comme ça ça peut faire un peu "groupie débile". Mais ces chansons c'est comme un fil rouge dans ma vie... Elles se partagent entre celles qui évoque un souvenir, et celle qui ne sont pas encore "vécues"...

J'ai une tendresse infime pour "Juste après" parce qu'elle raconte à la fois ma vocation et la naissance d'Éloïse... Ensuite je pourrais vous parler de toutes les autres mais il me faudrait 158 pages...

Alors je vous laisse juste Les pt'its chapeaux parce que j'ai l'impression que cette chanson parle de moi...



Paroles Les P'tits Chapeaux

Jean-Jacques Goldman



Correct Les P'tits Chapeaux Lyrics Corriger ces paroles
Print Les P'tits Chapeaux Lyrics Imprimer ces paroles
Artist: Jean-Jacques Goldman
Titre: Les P'tits Chapeaux

Télécharge la sonnerie de "Les P'tits Chapeaux" pour ton portable


Parole de Les P'tits Chapeaux:
Elle met plein de p'tits
Chapeaux bizarres
Elle sourit quand elle
Marche dans la rue ...

Aux indiens, aux livreurs, aux motards

C'est pas la plus jolie,
Ça tombe bien, moi non plus ...
Elle ramasse
Les paumés, tout c'qui
Traîne...

Les vieux, les chats
Dans l'tas y avait moi

Les plaies, les bosses, ceux qui saignent, elle aime...

Quand on lui demande pourquoi, elle répond : "pourquoi pas?"

Elle a comme une
P'tite douleur dans l'regard
Cette ombre qui rend les gens
Fréquentables

Elle m'est tombée
Dessus sans trop crier gare
J'voudrais qu'elle me garde
Un p'tit peu plus tard

Elle me trouve beau et puis je la crois
Elle dit : "ça m'saoûle", "c'est pas laid",
"Ça m'pèle"... elle a trop chaud
Toujours, ou trop froid

Le monde lui fait pas peur, elle trouve la vie mortelle
...
Et j'aime aussi comme elle
Se passe de moi
Comme elle est fière
Et secrète parfois
Comme elle donne tout
A chaque fois
Elle met des petits chapeaux
Et moi ça me va ...
Elle met plein de p'tits
Chapeaux bizarres
Elle sourit quand elle
Marche dans la rue ...

Aux indiens, aux livreurs, aux motards

C'est pas la plus jolie,
Ça tombe bien, moi non plus ...
Elle ramasse
Les paumés, tout c'qui
Traîne...

Les vieux, les chats
Dans l'tas y avait moi

Les plaies, les bosses, ceux qui saignent, elle aime...

Quand on lui demande pourquoi, elle répond : "pourquoi pas?"

Elle a comme une
P'tite douleur dans l'regard
Cette ombre qui rend les gens
Fréquentables

Elle m'est tombée
Dessus sans trop crier gare
J'voudrais qu'elle me garde
Un p'tit peu plus tard

Elle me trouve beau et puis je la crois
Elle dit : "ça m'saoûle", "c'est pas laid",
"Ça m'pèle"... elle a trop chaud
Toujours, ou trop froid

Le monde lui fait pas peur, elle trouve la vie mortelle
...
Et j'aime aussi comme elle
Se passe de moi
Comme elle est fière
Et secrète parfois
Comme elle donne tout
A chaque fois
Elle met des petits chapeaux
Et moi ça me va ...