Et on se rencontre???

Suivez-moi sur Hellocoton
Retrouvez mowgouaille sur Hellocoton

jeudi 13 octobre 2011

La fessée

Oué. Je sais. En ce moment je cherche les sujets polémiques. Mais ça m'énerve....

Je lisais le post de FredericksRocks sur la fessées. Post très intéressant au demeurant, et je voulais apporter ma contribution à ce sujet épineux.

Parce que sur le fond, oui, j'ai la faiblesse de penser qu'on rêve tous d'un monde sans fessée.s Surtout un monde où on aimerait ne pas se poser la question. Je ne connais pas un parent qui ait mis une fessée avec bonhommie et happyface.

 

Chez moi, en tout cas la seule fessée qui est partie, je la regrette encore mais elle est partie un soir où malade, et seule, la crevette n'écoutait pas et a fini par me lever la main dessus. Je l'ai prise retournée, et je lui ai donné une claque sur les fesses. (fesses qui étaient recouverte au préalable d'une couche) Je m'en veut encore. Pas besoin de venir me dire que ce n'est pas bien.

Pour ne pas recommencer j'ai réfléchi. Ce soir là, j'étais seule, Je n'arrivais plus à dire non, j'étais malade. Est-ce que le même acte serait arrivé si son papa avait été là? Si, à ce moment là où j'étais pas très en forme psychologiquement, on m'avait aidé, si mon médecin à qui j'avais dit que j'étais déprimé, m'avait écouté, ... Peut-être que je n'aurais pas frappé ma fille.

Parce que finalement personne ne vous apprend à faire "autrement". On te dit juste "la féssée c'est mal' et hop, toi tu dois trouver une autre solution. (J'ai bien appelé Harry Potter mais il est un peu surbooké en ce moment)
  
Donc je suis ok pour plus de féssée. Mais avant, on devrait aussi développer les lieux d'accueil et d'écoute pour aider les mamans et les papas sans solutions... Parce qu'être parents ça s'apprend. Mais le problème c'est qu'il n'y a pas d'école. Tu as bien pleins de monde pour te dire ce qu'il faut faire ou ne pas faire mais moi perso, je n'ai pas de super nanny pour me guider à la maison quand je suis désœuvrée...

Si on veut diminuer de beaucoup les problèmes de féssées, il faut pouvoir guider la parents, et leurs expliquer pourquoi ce n'est pas bien et quoi leur proposer en échange. Et surtout quoi faire quand on commence à perdre le contrôle parce que, on est bien d'accord, ce sont ces moments là où on a la main leste.

 Bref. Avant de dire "pas de féssée", on devrait d'abord se questionner sur "pourquoi la fessée" et aider ceux qui ne viennent pas à bout de leurs enfant sans féssée.