Et on se rencontre???

Suivez-moi sur Hellocoton
Retrouvez mowgouaille sur Hellocoton

samedi 15 octobre 2011

les digitals mums, les nouvelles féministes?

Je lisais ce très juste post de Vaalos et je me disais que les digital mums que nous sommes ont sans doute un vrai rôle à jouer dans le monde du féminisme. 

Parce qu'en France, même si on doit être vigilantes sur beaucoup de choses le temps n'est pas à ce battre sur mademoiselle ou madame mais bien de faire évaluer les mentalités. Peut-être qu'aujourd'hui, la femme en France n'est plus à libérer mais le statut mère est à renouveler.

Notre rôle de femme, de mère est sans doute de faire évoluer les mentalités, d'aider les femmes à faire des choix en toute liberté sans le dictat des autres femmes et de la société. Parce que j'ai la faiblesse de penser, à l'instar de madame badinter, que si on continue de nous imposer le sein, les petits pots frais, les couches lavables c'est avant tout pour nous laisser à la maison et libérer des emploies, ...

Parce qu'il ne faut pas déconner, (La maman de Luana ne me dira pas le contraire), peu de nos hommes changent, prennent des congés parentaux, font des petits pots, donnent le bain...

Donc, ce ne sont pas eux qui vont s'arrêter de travailler....

Un sondage a eu lieu il y a peu "pensez vous qu'il faut que les femmes arrêtent de travailler pour laisser de la place à l'emploie". non seulement, rien que le fait de poser la question me choque mais 56% des hommes ont répondu oui!!!!!!! 

Voilà. Comme on ne peut pas dire aux femmes de rester chez elles (ce serait pas politiquement correct), on les invite à penser que ce ne sont pas des mères correct si elles ne restent pas à la maison, si elles ne donnent pas le sein, si elle ne font pas de petit pots...

Alors on entends des discours ici ou là "j'essaie de vous convaincre de ce qu'il y a de mieux pour votre enfant".  Moi j'ai la faiblesse de penser que ce qu'il y a de meilleurs pour ma fille c'est de lui montrer ce que c'est qu'être une femme libre, qui assume ses choix dans toutes leurs complexités, qui les revendique, et qui se bat pour les faire respecter.
Ce choix peut être de travailler mais aussi de rester à la maison, peu importe du moment que ce n'est pas un choix par défaut.
J'entends encore trop de femmes dire "j'ai des enfants en bas âge, il était plus intéressant pour nous que j'arrête de travailler, ayant le plus petit salaire".
J'entends encore trop de femme dire "j'avais envie d'arrêter d'allaiter mais à la maternité on m'a dit qu'il était trop petit, qu'il fallait lui donner le seine"
J'entends encore trop de femmes dirent "j'ai laisser mon enfant hurler parce que le vigile m'a demander de ranger mon sein, on était dans un lieu public".
J'entends encore trop de femmes dirent "j'ai arrêté le cododo parce que tout le monde me disait qu'il ne prendrait jamais son indépendance"

Se battre pour la liberté des femmes, des mères, pour que, quelques soit leurs choix, qu'ils soient respecter et écouter. Au même titre qu'un choix d'homme dans sa parentalité.
Parce quel le jour où la mère sera l'égal du père, celui-ci aussi aura toute sa place et sa légitimité auprès de l'enfant. Et on aura tout à y gagner.



Je précise que ce post est ouvert aux suggestions et à la discussion... J'adore pouvoir évoluer dans mes positions!