Et on se rencontre???

Suivez-moi sur Hellocoton
Retrouvez mowgouaille sur Hellocoton

mardi 11 octobre 2011

Un pavé dans la marre: quand je me fais insulter pour un post

Il y a deux jours j'ai écrit ça.


Là où je parlais de mon expérience s'en est suivi sur twitter et sur facebook, une déferlante de violence à mon égard, je vous laisse apprécier les meilleurs parties:

Nan mais c'est un amas de conneries farci au rose bonbon cette merde.

comment elle pue du Q cette nana !!!

C'est tellement plus facile de dire que les autres te culpabilisent plutôt que d'accepter de dire que là, ben non, t'as merdé. Ca déresponsabilise.

"Je ne suis pas une maternante". Nan t'es juste une connasse.

waw, quel billet... elle prête à son enfant des sentiments (il ne veut pas être materné) parce que ça l'arrange bien.Et elle reste sur des "loupés" (portage, allaitement) sans chercher à comprendre ou à passer outre. Drôle de vision de la parentalité en tout cas...


Et j'en passe. Non seulement ça m'a choquée et attristée mais en plus je suis déçue. Qu'ai-je dis qui amenait de la désinformation? Qu'ai-je dit qui pouvait amener autant de haine? Est-ce insultant de dire que je préfère être bien avec moi même et que ma fille s'en portera mieux?

Est-ce que je suis une conne parce que je n'ai pas voulu réessayer le portage parce que visiblement ni elle ni moi n'y trouvions notre compte?

Et je pue du Q parce que j'ai des opinion sur l'adaptabilité d'un enfant à la société? Opinions qui ne demande qu'à évoluer par la discussion? Et en cela je remercie bien fort  mademoiselle Capucine et Anais qui m'ont fait comprendre l'interêt du cododo, et de l'allaitement à long terme alors que j'y était fortement opposé!

 Alors oui. Je suis une mère moyenne qui fait comme elle peut. Je ne suis pas mieux que vous. Pas moins bien non plus parce que je ne me défini pas dans le maternage proximale.

Ma fille a des baby-sitters, des nounous, est heureuse de vivre, choisi ses chaussures, parle et compte jusqu'à 10, adore le vélo et aller seule sur le manège. Je suis fière d'elle parce qu'avec la mère qu'elle a, elle ne s'en sort pas si mal la puce...

Donc voilà. Je m'attends à un arsenal d'insultes en tout genre... Peu importe. La liberté, c'est aussi laissé parler l'autre quand je ne suis pas d'accord avec ce qu'il dit...

Et ce sera mon pavé dans la marre cher mère canne...