Et on se rencontre???

Suivez-moi sur Hellocoton
Retrouvez mowgouaille sur Hellocoton

jeudi 3 novembre 2011

5 petits mots

J'ai dépose ce post cet après-midi, quand j'ai compris que la dernière motivation de mon boulot venait de s'envoler au vent comme une feuille morte au début de l'hiver. 

Mon projet théâtre, monter une pièce avec mes jeunes, handicapés mentaux, se montrer dans des festivals, dans des écoles maternelles, à jouer Pierre et le Loup, découvrir la musique classique et Tchaïkovski était relégué aux oubliettes: mieux vaut emmener les jeunes au sport, les faire "travailler"! C'est par le travail qu'on s’insère ma bonne dame! (mais ne nous parler pas de salaire: on n'a pas de sous!)

Au lieu de pleurer devant ma serpillère ("le travail Mowgouaille!!!! C'est comme ça qu'on s'insère!!!"... Des fois j'ai l'impression qu'on parle de pile dans une télécommande), j'ai jeté cette pierre dans mon blog. Pas d'image, pas de correction, pas de lien sur facebook.... Juste quelques phrases de dégouts, d'énervement, d'incompréhension, de déception. 

Un peu de ras le bol, un peu plus au milieu de ma déprime qui s'installe... Un peu de plus qui fait monter la marée... Et lancer une bouteille à la mer à travers ce post pour dire que la marée est trop haute...

Et contre tout attente, 5 petits mots se sont inscrits sur mon mur... 5 petits mots comme autant de bouées jeter dans la mer. 5 petits mots qui m'ont redonné le sourire. 
5 petits mots qui ont mis en lumière tous les petits mots de remerciements que je reçois en messages privés ou sur mon mur pour me dire que je les ai touché ou aidé...

5 petits mots qui ont fait baisser la marée, de façon légère et significative.

Je sais que demain la marée remontera quand je monterais dans le bus, que je quitterais mon atelier pour la piscine puis pour la cuisine, que je verrais ma collègue parler de la vieillesse avec mes jeunes alors que je passerais la serpillère avec ceux de mon autre collègue. Oh, oui je la vois monter la vague au loin....

Mais ce soir, la vague est loin. Parce que ces 5 petits mots, et tous les autres m'ont permis de lever la tête et de voir, toutes ces étoiles dans le ciel qui me permettent de me repérer et de me dire que je j'ai une valeur auprès de ceux qui sont capables de la voir...

Alors ce soir je vous remercie toutes mes petites étoiles et je vous dédie ce billet pour être là même en tant de crise...