Et on se rencontre???

Suivez-moi sur Hellocoton
Retrouvez mowgouaille sur Hellocoton

dimanche 13 novembre 2011

Dans la tête d'un chamois qui s'est predu dans Lyon

On a retrouvé un chamois au parc de la tête d'or. Il s'était perdu selon nos informations.

Mon père trouve cela extraordinaire. Moi j'avoue que j'ai un peu de mal à y croire.

"Mais si! m'assure mon père, il a traversé la vallée de la Seine et il est arrivé à Lyon"

Logique.



Bon moi je veux bien mais réfléchissons.

Donc je suis un chamois. (Là tu branche la musique pour aller avec mon texte.)



Un matin d'automne,  il entends les premiers tire des chasseurs.

"Petit chamois, l'année dernière ils ont eu ta mère, ton père, ta sœur, ta demi-sœur et ton beau-frère (oui chez les chamois on ne se pose pas la question des familles recomposée nldr)

Donc voilà petit chamois cherchant une voie de replis. Vite, il se décide à suivre la voix d'eau,  qui lui assure la désaltération et la nourriture. Mais au fur et à mesure qu'il avance les chasseurs le rattrapent... Il doit trouver une solution de secours.

L'autre jours au bar (Oui, au chamois d'or tu connais pas? les chamois ont deux particularités: il sont bons au ski et boivent comme des troues.), son pote lui a dit: "tu me croiras jamais: j'avais la pâte cassée, condamner à la mort, les hommes m'ont soignés et relâché"

Le petit chamois n'avait donc plus le choix... C'était la mort dans les bois ou la mort dans les villes.

Là au milieu de la nuit, il voit la lumière des voitures qui parcours le périphérique (Bah bien sur qu'il sait ce que c'est qu'une voiture et un périphérique. Alors toi je te dis qu'il va boire un coup au chamois d'or avec ses potes, ça t'étonne pas mais qu'il sache ce qu'est une voiture...)

Bref. Après un léger sommeil chez son pote le sanglier, (léger le sommeil parce que ça fouette chez la famille sanglier), il se décide à 3h à traverser la route si dangereuse.

 On s'en fout du texte on met juste pour accompagner la suite de l'histoire

- T'es sur de toi? Lui demande papa Sanglier. Tu veux pas rester un peu?
- Non mec, la ville m'attend. Je dois tenter le coup. Un monde s'ouvre à nous! T'imagine si je réussi? Le monde changera!
- Je sais que tu peux y arriver l'ami... J'ai confiance en toi... 

Après une étreinte ému, ils se quittèrent en pensant ne jamais se revoir....

Le Chamois couru à travers les bois qui menaient à la route, les larmes lui coulaient le longs des poils... Il se demandaient si tout cela valaient vraiment le coup... 

Mais les paroles de son père lui revint en mémoire "Tes actions petits ne sont jamais anodines.... Ce que tu fais ici a toujours une incidence sur le monde qui t'entoure". Oui il avait agit pour lui mais maintenant son action avait une autre envergure: il allait sauver le monde des animaux en les sauvant des chasseurs.  (oui un chamois ça bois et c'est naïf....).


Regardez bien y a des larmes






Alors, arrivé sur le bord de la route il couru comme un dératé, ignorant les phares qui lui fonçant dessus, ne pensant qu'à la cause animal. Et sans qu'il s'en rende compte, il avait atteint l'autre rive. Il en pleura de joie (oui, un chamois c'est émotif... aussi. Mais ça c'est l'effet de l'alcool).

Il continua a longer le rhone mais les gens commençaient à s'inquiéter de sa présence. Il se devait être plus discret. Quand soudain, il entendit des gémissements au loin. Pas de toude: c'était sa cousine Fernande. Oui celle qu'il avait perdu de vu depuis deux ans. Il fonça.

Là il découvrit la verdure, le parc de la tête d'or et derrière les chèvres il reconnu sa cousine ainsi que ses neveux nés en captivité. Il avait réussi.

Alors elle est pas belle mon histoire?