Et on se rencontre???

Suivez-moi sur Hellocoton
Retrouvez mowgouaille sur Hellocoton

dimanche 11 décembre 2011

Avoir un blog

Écrire des mots publiques ne peuvent être anodins. 
Que ce soit un post ou un com, tenir un blog et le commenter c'est une responsabilité.

C'est une liberté. C'est ce que j'aime d'ailleurs dans la blogosphère, c'est cette liberté de ton, d'image, de thème. Sans doute plus libre que les lignes éditoriales des quotidiens.
Cependant la liberté a ses limites. Les mots blessent autant que les poings et nous sommes responsables de ce que nous écrivons. Ce n'est pas parce que nous sommes cachées sous des pseudos que nous pouvons dire à l'une ou l'autre qu'elle est "conne", "comère", "puante" ou juste "idiote".

De même, on ne peut pas croire que tout ce qui est écrit nous attaque ou nous concerne forcément. Les écrits d'une bloggeuse ne sont que ses propos, propre à elle, à ses pensées, à sa positions du moments. Elle ne parle pas au nom de l'humanité, ne vise pas untel ou unetel, elle écrit pour elle à l'instant T, sur un sujet qui la touche, l'émeut, l'enerve. Et parfois même, il m'est arrivé d'écrire un post qui trois jours plus tard me semblait à coté de la plaque.
Et même si des liens d'amitié se tissent, nous ne somme pas "indissociables" et comme dans toute famille, toutes amitiés, il y a des moments où des désaccords nous lient mais ne nous délient pas forcément.

C'est ce qui créé du débat, c'est ce qui est intéressant et je dirais même que c'est tout l'intérêt des blogs, c'est de pouvoir parler, échanger, évoluer, se rencontrer et parfois même changer d'avis...

C'est pourquoi je ne comprend pas ces injures, ces engueulades, ces batailles de chiffonnières que je vois fleurir à gauche et à droite. Cela va à l'encontre même, à mon sens, de l'intérêt des blogs, ça nous fait perdre toute crédibilité alors qu'au contraire, ce mouvement de bloggeuse devrait être une force, une réflexion, qui devrait faire évoluer les pensées, les mœurs, les idées.

Nous avons toutes dans les mains la possibilité de prendre un certain pouvoir intellectuel, de pensée, alors ne perdons pas de temps à chasser les chats des poubelles:  Brulons nos soutien-gorges d'allaitement, redonnons nos sac à langer aux pères, détachons nous de nos écharpes de portages, serrons nous les coudes (bon, ok on a le droit de choisir sa voisine) et  prenons le pouvoir qui nous reviens!