Et on se rencontre???

Suivez-moi sur Hellocoton
Retrouvez mowgouaille sur Hellocoton

vendredi 16 décembre 2011

Le monde magique de ma crevette

Oué, c'est presque comme le monde magique de Barbie ou de Dora sauf, qu'on a à faire à être en chair, en os, en nerf, et en idée géniale pour les conneries (avouez, qu'après l'engueulade du votre mioche, ça vous est arrivé de rigoler parce que franchement "fallait y penser..." hein? hein? hein? Oué.)

Bref. Le monde de ma fille, finalement, je trouve que ce n'est pas si loin du monde de Oui-Oui (sauf qu'il n'y a pas de garçon bizarre qui lui vende de la poudre magique au coin de la rue. Pour l'instant). Avez-vous déjà observé votre enfant de près?

Par exemple, ce matin, j'habille Éloïse sur le canapé du salon, on discute, on chahute. Et au moment de lui enfiler son pull, elle fait un petit saut qui "boum", lui offre la position du scorpion: nez contre le parquet, jambe et ventre à 90° contre le canapé.

Je prend 2 secondes pour remercier Saint Nicolas (Patrons des enfants), de l'avoir protégée du coin de la table, et je la ramasse.

Elle pleure. Mais pas parce qu'elle s'est fait mal! hein! "je suis tombée". me dit-elle.

Déjà tu te dis , bon la gamine elle tombe, prend la position de maître yoga version "position de la plénitude dans la douleur", mais là non.

Elle pleure genre "j'ai honte je me suis cassé la figure devant toi maman que j'aime..." (oui, quoi? J'ai le droit de prendre des largeurs dans les interprétations de la linguistique de ma fille. Non mais... Même plus libre sur son propre blog!)


Mais ça ne s'arrête pas là! Je la ramasse donc, je lui fais un bisous, un câlin et là d'une seconde à l'autre elle te dit; "oh! du zu d'orange! Maman (en rigolant), du zu d'orange" (Oui ma fille dit zu à la place de jus mais orange. Oui ma fille a 2 ans par définition, elle est bizarre). Traduisez: "ton bisou a commencé à chasser ma honte, si tu ne me sers du jus d'orange, je pense que j'oublierais tout"

Mais ça marche pour tout. Par exemple, l'autre jour, elle me frappe. Bon, je gronde, je punis, tu vas dans ta chambre, tu vas réfléchir.... blablablablabla..... Vous connaissez la chanson.

Cris, hurlement, je suis à deux doigts de l'entendre hurler "je suis innocente", derrière la porte vitrée de sa chambre, tout juste, si je n'ai pas vérifié si elle n'avait pas une petite cuillère  cachée dans son pain au chocolat pour creuser une sortie dans le mur qui donne sur le jardin.

Bref ça dure 5 minutes de cris, de hurlements (j'ai déjà deux voisins qui ont appelés les services sociaux pensant que je l'égorgeais), et là, d'un coup tu entends "bababapapa gatuesl pedosss ep,fod keqioefs".

Bon là faut être technique, ne surtout pas passer un oeil, parce que sinon, elle recommence les hurlements d'égorgement, et en plus elle sera plus attentive à la durée des cris (ce qui risque cette fois d'alerter carrément les flics pour tentative de meurtre matricide, et tu vas devoir expliquer que, bah non, juste tu l'as punis, pour une histoire de frappe derrière l'oreille -et pas de ta part, de la sienne-).

Ma fille a donc une capacité assez incroyable pour passer des pleurs genre "c'est la fin du monde" à des rires hystériques   genre " ma mère elle est trop drôle" (ce qui n'est pas tout à fait, tout à fait, faux)....

C'est presque flippant même parfois je trouve...

Vous croyiez que les chercheurs qui font des recherches sur "les bruns nés un 18 août à  14h44 réussiront mieux que les roux nés un 23 mai à 17 heures 12" pourraient faire des recherches pour qu'on ait la même faculté????

Genre "Putain, je pleure ma mère parce que je m'en suis pris pleins la gueule au boulot" , tu sors et tu croises les décorations de noël et tu fais "oh les lumières, c'est boooooooooooooooo..."

Oui, je rêve de vivre moi aussi dans le monde des bisounours. et alors???