Et on se rencontre???

Suivez-moi sur Hellocoton
Retrouvez mowgouaille sur Hellocoton

jeudi 15 décembre 2011

Mon unique force c'est elle

Oui, mon article fait bien référence à celui de la mère cane , article qui m'avait beaucoup touché tant il m'avait marqué par sa justesse et sa fragilité face à son enfant malade. Article qui avait fait écho à ce que j'avais vécu quelques jours auparavant, l'hospitalisation, l'inquiétude  les tubes, ma fille version légumes....

J'ai eu les larmes aux yeux devant son article, ce moment où on se sent mère, souffrante, et impuissante.

Et puis j'ai pensé aussi à mon mal-être, à ma tristesse,... J'ai pensé aussi à ma première dépression il y a 10 ans, ponctué de tentative de suicide avortée, sauvée extremis par un inconnu, puis par cette chanson, arrivée par hasard et qui m'a donné la force de vivre, de me battre:





Aujourd'hui, ma seule force, c'est justement Eloïse. Parce que je l'aime, parce qu'elle a besoin de moi, parce que je n'ai pas le droit d'arrêter de vivre tant qu'elle aura besoin de moi.

Il y a quelques années, j'ai connu une femme qui s'est suicidé alors qu'elle avait des enfants qui avaient grosso modo l'âge de la crevette. Je me dis qu'il fallait qu'elle soit bien désespérée pour ne même plus trouvé la force dans ses enfants...

J'ai cette chance, de trouver cette force en elle. En même temps je culpabilise de tout ce que je lui fait porter sur les épaules mais elle est ma force, mon moteur, mon phare quand je crois me noyer.

Éloïse c'est ce qui me reste quand je n'ai plus de force, quand je pense que plus rien ne vaut le coup. C'est pour elle que je me bats, pour elle que je vais réussir à dépasser cette putain de maladie. Parce qu'elle a le droit d'avoir une maman heureuse, une maman solide qui va la guider dans un monde où elle aura, elle, le courage de se battre pour ses idéaux. Une maman qui prend soin d'elle et qui l'aime. Juste qui l'aime. Et qu'elle le sache.