Et on se rencontre???

Suivez-moi sur Hellocoton
Retrouvez mowgouaille sur Hellocoton

dimanche 18 décembre 2011

Nuit d'ivresse

Hier, c'était la journée du vide dressing pour la croix rouge, organisé par La mère cane et Mybabygirlblog. J'avais décidé de venir les voir et puis, j'ai acheté des supers fringues et je suis restée pour aider un peu, (bon à part ranger des tee-shirt, et boire des thé de la joie j'ai pas fait grand chose), mais j'ai passé une super journée dans cette boutique ingénieuse et originale qui s'appelle Une mère, une fille à Paris  et qui est un dépôt vente, où tu peux boire du thé (trops bon) , laisser les enfants jouer et trouver des fringues et des jouets super beaux et en bois! (même moi, ma féministe de base, j'ai même craqué sur la corde à linge ... c'est dire!)



Bref, je suis conquise par les filles, le lieu, les fringues ( J'ai failli avoir un orgasme quand j'ai vu la robe à Etoile Zara en 3 ans, à 2 euros... Celle là elle patientera dans le placard mais elle est pour moi!!!! Gnarf, gnarf, gnarf). Et après avoir vu ma copine Sabine ses loustiques super en forme, avoir bu mon thé de la joie (je vous jure qu'il s'appelle comme ça!), avoir mangé pleins de gâteaux Michel et Augustin, et rencontré pleins de maman (et pas l'inverse...), la journée était déjà terminée..... les filles ont fait le compte et 475 euros étaient rentré pour la croix rouge. Pas mal pour une première hein????

La Prochaine fois, promis je me joins à elles, je fais des flyers, je fais de la pub, je m'engage quoi!!!!


Donc à 19h, on a voulu aller fêter ça mais Mybabygirlblog avait un problème de belle-mère qui devait rentrer... Nous on était toute tristouilles.... Surtout que ma copine la grande Céline nous avait rejoins et qu'on s’apprêtait , deviner quoi???? A aller boire des Mojitos!!!

On a tout fait pour qu'elle vienne avec nous, on a proposé de vendre sa fille aux enchères sur e-bay, je me suis accrochée à la ceinture de sécurité dans sa voiture, on a pretexté un bouto, qui manquait à son manteau en lui disant qu'elle ne pouvait pas sortir, comment allait-elle rentrer chez elle????? "Noooooooooooooooooooooon Mybabygirlblog, reste avec nous!!!!!!!!!!! On a besoins de bouche pour boire, de dent pour rire, vieeeeeeeeeeeeeeennnnnnnnnnnns!". Mais Mybabygirlblog est aussi décidée que sobre: Rien ne la fait flancher. Elle est rester dans sa voiture et nous a laissées là, pleurant sur le bord du trottoir, hurlantes, comme si nous avions été abandonnées par nos parents themself....



Pleurant et tirant notre malheur derrière nous comme les enfants derrières Angelina Jolie. Nous arrivons dans un délicieux petit restaurant mexicain, rue Saint Honoré, qui s'appelle Itacate. Et comme, ils nous ont vu avec toutes nos larmes et notre malheur, les serveuses nous ont immédiatement proposés des margharitas. J'ai bien essayé de demander si ils n'avaient des mojitos (oui je sais c'est cubain, pas mexicain les mojitos...) mais la dame elle en avait pas... Alors on a pris des margharitas.




Et les margharitas, c'est comme les kleenex, ça sèche les larmes plus vite qu'un épisode de Trotro. Et là, on a commandé à peu près la moitié de la carte, avec de la viande, du poivron, de l'ananas, du guacamole. Je pense qu'on a pris 12 kg pendant la nuit (les autres c'est pas grave mais moi...).  Bon ce resto est délicieux, juste, éviter d'aller au toilette: pas que ce soit sale juste que les mecs qui y vont oublie de fermer les portes, et vous vous retrouvez vite nez à nez avec la carotte naturelle de votre voisin de table devant les yeux sans rien avoir demandé.

Après avoir fait une séance live de languedeputhérapie  (ah, ça quelques bloggueuses en ont pris pour leur grade), bu des margheritas, raconter nos accouchement, bu des margheritas, dis pleins de mal de nos mecs, bu des margheritas, dis pleins de biens nos mecs, bu des margheritas, appris à connaitre Céline, bu des margheritas, raconter nos rencontre avec nos amoureux,... On a décidé d'aller de  boire des margheritas ailleurs manger notre dessert ailleurs.

Bref, 63 euros plus tard (oui, 63 euros pour la moitié de la carte moi je dis, franchement, il y a certains restos qui pourrait regarder du coté du Mexique pour faire des tarifs correct avec de la bonne bouffe)? Nous voilà parties en cherchant quoi manger en plus. Mais avant, poussée par la margharitas en fait, on s'est dit qu'une clope avant ce ne serait pas si mal....

Ça tombait bien, le vendeur de cigarette était juste en face d'une crêperie.

2 cigarettes plus tard on se décide à rentrer dans une crêperie bretonne tenu par des pakistanais. On s'est régalé, à l'eau cette fois, mais on a usé autant de dents et de bouches pour rires, Céline et la canette se découvrant des passions communes auxquelles je ne comprenais rien mais bon ça c'était peut-être à cause des margharitas.
Puis y a eu un moment où l'une de nous a dit "bon bah voilà, va falloir rentrer...."


On savait plus pourquoi en fait... On savait qu'il y avait un truc à faire mais quoi???? On a réfléchit un peu... Et puis y 'en a une qui a dit

"ah oué merde... On a des mômes. Ils vont avoir besoins de nous demain matin"

Et merde.