Et on se rencontre???

Suivez-moi sur Hellocoton
Retrouvez mowgouaille sur Hellocoton

dimanche 11 décembre 2011

Staying alive

Bon.

Ok.

Nous sommes le 11 décembre. On n'a pas fait un seul cadeaux de noël. Et ma mère veut un bon d'achat chez ikéa.

Le premier qui dit que je suis barge, je le fouette avec la guirlande ikéa que je n'ai aps acheté mais je te jure que je peux y retourner.

Chéri se lève donc. 9h30. C'est Eloïse qui nous réveille en vrai. Oué. ça doit être ça: quand on a une fille de 2 ans qui se lève à 9h30 un jeudi, un vendredi, un samedi et un dimanche à la suite, on se dit qu'on peut tenter un IKEA 15 jours avant noël et un dimanche en prime. Et que même peut-être  quele père noël va faire nos courses à notre place.

Je vous le dis tout de suite, en vrai c'est pas vrai. 

Donc chéri se lève et me dit "Bon. On va chez Ikéa."

Bon. Je me dis on va partir de bonne heure, il n'y aura personne. Ce sera ça de fait.

Sauf que je vous renvoie . Oui Chéri a une capacité à perdre toute sa famille dans un espace temps qui trompe tout horloge existante. Et là en une demi-heure il est 12h17, et chéri est en slip dans la cuisine en train de se raser (oui. si. il est très important de se raser pour aller chez Ikéa je te dis. Enfin chéri me dis. Et comme là j'ai une tension qui avoisine les 32.28, je me tais et j'habille ma fille).

12h20. Eloïse a 2 petits suisses, une compotes, un pain au chocolat dans le ventre.

"tu ne lui donnes rien de salé genre du fromage?"

Rappelle moi à 11h12, quand tu jouais à Civilization et que je l'habillais, t'aurais pas eu l'idée de faire cuire deux ou trois carottes des fois???? Non? Donc elle mange sucré.

Chéri a sa tête de Pitbull. C'est la tête qu'il avait quand il attendait dans le couloir pendant la péridurale. L'anesthésiste a eu peur. Il voulait plus me piquer de peur de devoir s'expliquer avec lui à la sortie.  Il sort cette tête dans des cas très précis: quand il doit s'expliquer avec la CAF, là a sécu, avec les secrétaires de l'hôpital, et avec le vigile de chez casto. Et quand on va chez Ikéa le dimanche donc.

Dans la voiture, nous avons donc, dans le rôle du père le pitt Bull, à la place du mort, la mère qui se met soudainement à rêver d'un déclenchement inopportun de l'air bag, et dans le siège auto un putain de livre qui fait en gros "ouaf ouaf hihihihighihihihihihihihhi"... et ma fille qui ponctue par "c'est rigolo!"

A mort!

Après il y a un dieu pour les mères à bout de nerf: le chien-livre tombe et "oh désolée chéri, on ne peut pas le ramasser... Tu veux ton doudou?" et Marjorie, ma copine de facebook m'envoie ça:



















On arrive. Je rigole devant les gens qui essaient désespérément de mettre des cartons de 8 m de long dans des voitures qui en font 6. Les mecs gueulent après leurs femmes qui avec leurs bottes de 10 cm de talons savent pas trop quoi faire.... (véridique j'en croise toujours au moins un à chaque fois que j'y vais)

Mais chéri ça le fait pas rire "pendant ce temps là on attend la place"

Ok. Je lui montre une place à 10 mètres de l'entrée. Mais ça ne lui redonne pas le sourire.

Bon chéri a décidé ikéa sans poussette. Et sans chariot. Et j'ai cette histoire foireuse de voleur d'enfant roumain qui me trotte dans la tête. Je sais c'est nul? j'y crois pas plus que vous. Mais quand même.

"on file direct au rez de chaussée, me dit chéri au pas de course.
- Stop. D'abord, tu va arrêter de courir parce que moi j'ai pas fait Marie-José Perec deuxième langue alors courir après toi dans tout Ikéa avec un handicap (entendez par là handicap comme dans les courses de chevaux hein! Pas genre ma fille est un boulet) de 10kg200 dans les bras c'est niet. Deuxio, faut acheter une housse de couette pour la crevette c'est première étage, première à gauche donc on y va.

Pour aider l'homme à comprendre, je ne porte pas Éloïse je la laisse marcher à sa vitesse. Seulement chez Ikéa c'est pas la moitié des crétins: le rayons literie est juste en face du rayon jouet et voici, la crevette qui nous fait les yeux doux pour un ballon. Je tiens bon pour le ballon, moins pour le train en bois bio que j'ai promis à Maé pour noël. 

"allez viens Eloïse on va chercher une couverture pour ton lit!" 

Et là je craque pour ça:





Mais Eloïse préfère celle ci:

Bon bah vu qu'elle coute 5 euros de moins hein... Après tout c'est sa chambre et c'est son lit et c'est mon porte monnaie.



Bon on continue au rayon cuisine. Je me trouve un verre à jus d'orange, une boule à thé, chéri trouve une passoire et un caddie parce qu'Eloïse n'avance pas assez vite.. Je me fout de lui il renonce. Dans les cinq minutes je croise un autre couple.

"on y va je te dis
- tu fais chier on ne peut jamais rien acheter avec toi!

Ikéa, le temple des couples qui s'engueulent dixit Gad El Maleh.



Je rigole et je dis à ma fille qui court dans tous les sens: "ouh toi, je t'aime, je t'aime, je t'aime"
ceux à quoi elle répond "naaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaan" en hurlant de rire

Mais vieille conne qui est à coté de moi répond "bah ça c'est dit" à quoi je réponds "si je dis conasse c'est dit aussi"

Soit elle n'a pas entendu, soit elle a fait semblant, toujours est t-il qu'elle a continué son chemin.

On a aussi croisé, Mclarenosaure qui écrase tous les pieds qui croisent sa poussette (chéri lui a dit "ah j'aurais pu dire pardon mais en fait c'est à vous de le faire, alors bon. Je suis pas du genre à piquer les privilèges". Mais elle aussi elle a été prise d'une surdité suédoise).

Bon arrivé à ce stade il nous manquait juste des couvert pour Eloïse. Je trouve un sachet avec genre 10 couverts de toutes les couleurs en plastiques.

Je prend

"On devrait pas prendre ça,me dit chéri

-Pourquoi?
- C'est pointu je trouve la fourchette
Je regarde la fourchette, rose, toujours en plastique, qui m'a l'air aussi dangereuse qu'une boite de vermicelle cuite, et je cherche la dangerosité de la chose
- D'ailleurs c'est interdit au moins de 3 ans
- Mais tu a peur de quoi en fait? Qu'elle prenne sa fourchette en plastique et qu'elle se l'enfonce volontairement dans l'oeil? lui dis-je en rigolant
- bah oué. me dit-il pas du tout en rigolant.

Ah oué. En fait pour vous dire vrai si ma fille fait ça un jour je ne m'inquiète pas pour son oeil mais pour sa tête. Et la fourchette je pense qu'elle n'aura rien a voir là dedans.

Bref. Je discute pas, je prend les couverts quand même mais je me suis aperçue à l'arrivée que chéri les avait reposé.

Bon. Un point partout la balle au centre.

On arrive à la caisse.

Chéri a des convictions que je partage: on passe aux caisse avec des caissières. ça créé de l'emploie, et on remplace pas les gens par des machines. Mais la différence, c'est que moi j'ai des convictions mais j'accepte les conséquences. Chéri moins.

Donc comme j'en ai marre de l'entendre râler et que je suis parfaitement insensible à ses grognements et autres gémissements, chéri décide de s'en prendre à la crevette qui n'a rien demander et qui était plutôt sage jusque là. Je propose de m'en charger. Et d'aller chercher un truc à manger aussi parce que je suis à deux doigts de voir mon ventre gonfler comme les enfants du tiers-monde.

Mais chéri ne veut pas. Bon bah on attends alors. Arrivée à la caisse, 80 euros (je passerais sur le chapitre du sapin de noël que nous ne pouvions pas acheter puisque nous avions une grosse facture d'électricité.... Non je ne suis pas du tout médisante!)

Je passe au rayon "spécialité suédoise" pour acheter le le harang à l'aneth que j'adore. Chéri râle et trépigne:
"tu sais quoi va dans la voiture et installe eloïse je vous rejoins
- Bah pourquoi je râle pas moi...

Ah?

Bon c'est pas grave pendant que j'achète un sandwich, un paquet de chips, deux cocas, et ma boite de hareng, chéri va ne pas râler dans la voiture. 10 euros minutes plus tard, nous voilà repartie. Je constate que j'ai survécu.  Eloïse s'endort dans son siège. J'ai même fait rire chéri.

90 euros pour un après midi à Ikéa sans trop de heurts... Oué ça vaut le coup...

Ah. Bah en fait là chéri installe la hotte. Pas celle du père noël. Celle de la cuisine. 

Eloïse- C'est quoi ça?
Chéri- ça c'est touche pas
Eloïse- Touche pas?

Va falloir que j'y aille. Chéri dit qu'elle me réclame.j'ai un doute mais bon. L'après-midi avait bien commencé.