Et on se rencontre???

Suivez-moi sur Hellocoton
Retrouvez mowgouaille sur Hellocoton

lundi 5 décembre 2011

Le droit d'aimer

Voilà un pavé que je voulais écrire depuis longtemps....



Pas que je sois concernée, pas que j'ai particulièrement envie de me lancer dans le militantisme, mais j'ai toujours été sensible à la justice. La preuve? Quand j'étais petit et que je mangeais un bonbon je le partageais en 3: une part pour mes dents de gauche, une part pour mes dents de droite, une part pour mon palais...

J'ai grandi et même si je ne partage plus mes bonbons en trois, j'ai gardé cette idée importante de justice. Rien ne m'insupporte plus que la disparité entre les humains.


Il y a quelques temps ma copine Catwoman a écrit ce très bon article. Lisez le ça vaut le détour (d'ailleurs lisez ce blog, il vaut le détour...)


Du coup j'ai compléter son article dans les coms par le fait qu'en France, les homosexuels n'ont pas le droit d'adopter. Une femme peut adopter seule, peut être inséminer, mais ne peuvent pas être reconnus à deux en tant que parents.
Ce qui me choque le plus c'est qu'un enfant peut être élever par deux personnes du même sexe, mais un seul sera reconnu en tant que parent.

Imaginez mesdames, vous qui n'êtes pas marié (qui vivez dans le péché comme moi...), vous élevez votre enfant, désiré, fait à deux... Et puis un jour vous mourrez. Oui, je sais ce n'est pas gai mais supposons. Et là on informe le papa, qu'il n'a aucun droit sur votre enfant et qu'il lui sera retiré, qu'il ira vivre avec au choix: ses grands-parents, ses oncles et tantes, une famille d'accueil...

Voilà de qu'il se passe dans les famille dite "homoparentale". Celui qui n'est pas désigné comme parent, est relégué au rang de "beau-parent" qui n'a pas plus de droit que celui qui vit à coté de "la mère" ou "du père".

Je ne parle même pas des séparations difficiles où les enfants deviennent une monnaie d'échange (oui, la bétise et l'ignorance n'est pas exclusive à l'héterosexualité), "L'autre" vit toujours dans la position du siège ejectable en priant pour qu'il n'y ait pas d'accident de la vie...

Je n'ai pas à être pour ou contre l'homoparentalité. Quand on aime qui que ce soit, on devrait juste pouvoir avoir les même droit que les autres. Hommes, femmes, hétéro, homo, ... Je ne comprend pas pourquoi encore en 2011, on continue à faire des différence???

Quand on me sort l'argument de la religion, je ne suis pas d'accord. Je suis croyante, j'ai des prêtre dans mon entourage, qui milite pour cette égalité. Bien sur, dans toute religion, il y a des extrémistes, qui on peur de la différence, qui ont peur du "nouveau monde". Mais je pense que la religion, quand elle est vécu intelligemment est source de tolérance et d'amour.
Je pense que malheureusement c'est encore une histoire de peur de la différence: nous avons toutes rencontré ça jeune maman "si tu ne fais pas comme moi, tu ne fais pas bien, tu es une mauvaise mère...". Alors que dire de deux mères, deux pères, trois ou quatre parents?

Encore une fois, l'inégalité n'a pour origine que la bêtise et la peur. Mais qu'elle contamine les lois, ça m'agace. Pourquoi a t-on un jugement sur les choix de vie des gens??? De quoi se mêlent-on???

Voilà ce sera mon pavé dans la marre de cette semaine. Je suis crevée mais très énervée, je vous jure!

Le pavé c'est tous les lundis chez la mère Cane