Et on se rencontre???

Suivez-moi sur Hellocoton
Retrouvez mowgouaille sur Hellocoton

lundi 30 janvier 2012

Mon pavé dans la marre: achète moi si tu peux

Il y a quelques temps j'ai été contacté par une entreprise de produits de puériculture. Le monsieur, charmant au demeurant, voulait que je fasse la promotion de ces nouveaux biberons en verre.
Perso, les biberons en verre, j'ai testé. Je m'empresse de lui expliquer le pourquoi du comment du retour au biberon plastique sans bisnéphéole:
- ça chauffe plus vite qu'un biberon en plastique, ce qui risque des brulures au bébé, et à moi-même en passant
- C'est très lourd, ce qui n'encourage pas ma fille à boire seule (bon ok... à 2 ans même avec un biberon léger, ma fille fait sa feignasse, et ne veut prendre son biberon que donné par papa qui, lui, ne demande que ça...)
- C'est plus cher qu'un biberon classique (7 euros contre 4 euros... Bah oué, quand même)
- Ça casse.
Là, le bon commerciale qu'il est et qui me prend pour une CSP-- (Oui mesdames, vous êtes classé dans un fichier qui évalue votre degré de naïveté, qui va de CSP-- à CSP++. Et plus vous êtes -, plus vous êtes crédule), m'explique que:

- Certes ça chauffe plus vite mais il y a des protèges biberons qui permettent de protéger le biberon et donc de ne bruler personne  (mais de ruiner le reste de la famille rien qu'en achetant toute la panoplie pour pouvoir donner un biberon potable à son enfant)
- Leurs biberons sont fait dans du verre spéciale qui permet d'être plus léger que les biberons en verre classiques (Testés par la NASA sans doute...)
- C'est certes plus cher mais on est sur de sur que même que Sarkozy si il avait pu hier soir il en aurait parler, qu'il n'y a rien de nocif dedans (à 15 euros le biberon plus le protège biberon, si en plus t'empoisonne mon môme, c'est sur que Sarko aurait pu le jurer...)
- Les leurs ne cassent pas (comme les biberons que j'ai acheté, qui s'est quand même cassé en mille morceaux sur ma tomette... Un peu comme les verres durex, incassables de la cantine de mon enfance... moué...)

Bref. Je n'ai pas répondu à Monsieur Lecommercial, sinon je pense que j'aurais testé la solidité de son biberon contre sa gueule. Mais je me suis dit que quand même, sous prétexte qu'on perdait des neurones pendant la grossesses, on pouvait nous raconter n'importe quoi et nous vendre à peu près la même chose...

Moi, la première fois que je suis rentrée dans un magasin de puériculture, j'ai un tout petit peu halluciné devant tous ce qu'on voulait me vendre pour à des prix défiant toute concurrence... Un hamac pour bébé, un berceau pour les moins de trois mois (au même prix qu'un berceau classique je précise), un transat qui fait de la musique et des massages, un transat dessiné par Clark (qui visiblement n'a pas due beaucoup s'occuper de ses mômes...), des sac à langer hype, etc...

C'est que que la vendeuse a fait un poil la gueule quand je suis ressortie avec mon doomo et mon lit pliant premier prix, et que je n'avais même pas dénier regarder les poussettes.... ("ah mais madame, si vous voulez un poussette de qualité, vous n'aurais rien à moins de 800 euros".)

Bref. En me démerdant bien, j'ai trouvé une gracco fin de série à 99 euros, on m'a filé un lit, j'ai acheté une table à langer à 25 euros chez Ikéa, et pour le reste, j'ai récupéré....

Je ne suis peut-être pas consumériste, pas CSP-- mais tu m'enlèveras pas de l'idée qu'on cherche quand même à te piquer ton chéquier en te culpabilisant sur le "Il faut le meilleur pour votre enfant...".

Alors messieurs et mesdames les sociétés de ventes en tout genre, de trucs de la marque gépabesoin, ne prenez surtout pas la peine de me contacter. Je suis du genre coriace: à croire qu'un enfant peut parfaitement grandir en étant lavé dans une cuve, et en buvant dans des biberon en plastique...

Et ça c'est mon pavé dans la mare pour la Mère Cane.