Et on se rencontre???

Suivez-moi sur Hellocoton
Retrouvez mowgouaille sur Hellocoton

dimanche 15 janvier 2012

Mon pavé dans la marre: La vérité si je mens

Le lundi, c'est le pavé de la mère Cane



la mère cane


Si vous avez une page facebook, vous avez tous reçu ce genre de message:
"un enfant a failli être kidnappé par des roumains (?!?) dans le Ikéa d'Aix en Provence. Ce serait pour un trafique d'enfant, faites gaffe à vos mômes".

Ou en encore "la Pauvre Élodie a besoin d'un don de sang de type B. appelez au numéro...."

Combien d'entre nous ont fait tourner ces messages, sans même vérifier, sans même s'inquiéter de la véracité de ces propos.

Aujourd'hui, rien qu'avec "la rumeur", on fait tomber des têtes. Personnes ne vérifient ses sources, personnes ne va voir ce qu'il se passe de l'autre coté du miroir! C'est dit, c'est fait, c'est écrit, c'est vrai!

Je m'étais fait la réflexion pour la première fois pendant l'affaire d'Outreau. "Tous coupables!", ces gens devaient être "brulés sur la place publique"... C'était vrai! On l'avait dit sur TF1, dans la bouche de Jean-Pierre Pernault! Comment pouvait-il en être autrement! Il n'y avait pas de doute!

Et puis, quoi?
Bah ils étaient innocents. Ah oui, merde. Les enfants ont mentis. Et puis aujourd'hui que les enfants ont grandi personne ne se demande ce qu'on vécu ces enfants, comment en sont-il arrivé là? Les victimes sont devenus les accusés d'Outreau. Les enfants eux, sont juste devenus des menteurs...C'est écrit, c'est donc vrai!

Aujourd'hui sur facebook, tu est fâchée avec quelqu'un? Pas de problème! Il suffit d'inscrire sur ta page "Je me suis fait insulter, agresser par elle! Vous vous rendez compte! La méchante! la salope! La trainée!" .

Et tout le monde suit! Pas un qui va vérifier ce qui a été dit, la vérité des propos, comment ont commencé les commérages! Ah non! C'est écrit, c'est vrai! Pourquoi allez voir si cela est vrai??? Mon amie virtuelle (que je ne connais pas plus que ça en vrai) me le certifie! Aussi vrai que ce qui sort de la bouche de Jean-Pierre Pernault!



Mais merde! Personne ne vous a appris à réfléchir???



Ça ne vous viendrait pas à l'idée qu'une telle histoire dans un Ikéa d'Aix en Provence aurait fait au moins un article quelque part, facilement trouvable sur la toile?  Que cela véhicule peut-être des idéaux un peux moins avouables, et qu'ils servent des partis peut-être un peu plus dangereux que la moyenne 100 jours avant les élections présidentielles? Que tient comme c'est bizarre que ces histoires ressortent maintenant à cette période de l'année?


Vous ne pensez pas trois secondes que si on donne notre sang, il y a aussi des gens de type B qui donnent leur sang et que la petite Elodie aura sans doute ce sang dont elle a besoin sans passer par facebook, et chercher un donneur dont on ne connait ni l'histoire médicale, ni la santé actuelle serait peut-être encore plus dangereux pour elle?

Et celui que vous accuser au nom de la copine, le pied que vous mettez dans une histoire qui ne vous regarde pas, alors quoi? Ne vous sentez vous pas complice d'un acharnement qui peut tourner mal? Que celui qui crie "au loup" sur sa page, a peut être menacer le loup avec son fusil, que peut-être il s'est juste défendue que votre "amie" en est vexée et qu'elle cherche à se rassurer? Avez vous demander au loup sa version des faits?

Il n'y a pas si longtemps, un homme trainait devant un école maternelle en mangeant son yaourt et en parlant tout seul. Des mères apeurées, par la rumeur, par ce qu'elles entendaient à la télé, on appelé les flics, l'ont suivit jusqu'à chez lui et l'on harcelé, frappé, pour qu'il avoue ce qu'il voulait faire.

Cette homme était malade mentale. Il aimait regarder les enfants parce que ça lui rappelait des souvenirs d'enfance. Il avait 60 ans. Vivait chez sa mère. N'avait jamais touché un enfant ni même probablement touché quelqu'un. Et de peur, il est mort d'une crise cardiaque.

Voilà où mène la rumeur. Voilà ce qu'il se passe avec des jugements hâtifs, quand on ne vérifie pas ses sources, quand on veut régler les choses par soi-même. Il n'y a même pas de méchanceté dans ces actes. Il y a juste de la bêtise!

On fait circuler l'info et surtout on ne va pas voir plus loin. On condamne, on juge, on brule, on veut le retour de la peine de mort....

Mais surtout, on ne doute pas.

"A force de jurer, on engendre quelque doute à la vérité." Marguerite de Navarre

Parfois il est bon d'écouter nos ancêtres et de se mettre à réfléchir...