Et on se rencontre???

Suivez-moi sur Hellocoton
Retrouvez mowgouaille sur Hellocoton

jeudi 2 février 2012

Il y a longtemps que je t'aime

Ma princesse, ma petite fille,

Il y a presque trois ans, un tsunami s'abattait sur moi. Un tsunami d'angoisse, un tsunami d'amour, un tsunami  de bonheur, un tsunami de doutes.

Jour après jour, tu m'as appris à être mère, puis à être ta maman. Tu m'as guidée quand j'avais peur, quand je doutais, quand je me trompais. 

J'ai peur encore bien des fois. Je n'ai jamais été une très bonne élève... et je doute parfois de bien faire .

Tu en joue, tu me fais des caprices, tu refuses de m'embrasser tant quand je ne fais pas semblant de pleurer... 

Mais c'est un jeu entre nous. Il a autant de valeur que tes "je t'aime maman" que tu me lances le soir avant de prendre ton pouce et ton doudou et de t'envoler au pays des rêves.

Même quand je sors, même quand je prend du temps pour moi, pour respirer, pour boire un verre avec mes copines, il y a toujours un moment où je pense à toi. Et lorsque je rentre, mon premier geste de tendresse est pour ton visage endormi.
Je crois qu'il n'y a pas un amour comparable à ce que je ressens pour toi. J'ai relu cette phrase de Tchechov aujourd'hui: "si tu as besoin d'une vie prend la mienne". C'était comme la première fois que je lisais cette phrase: elle prenait tout son sens. 

Il y a des mains qu'on tend.
Il y a des cœurs qu'on offre.
Mais ma vie c'est à toi que je la donnerais si il le fallait.

Parfois je pense à si tu avais été un autre, t'aurais-je aimé autant? 

Parfois je me dis oui, et parfois je me dis que tu étais la petite fille que j'attendais dans mon cœur, avant que tu ne pousse dans mon corps. Parfois je me dis que tu n'aurais pas pu être une autre tellement tu es parfaite et merveilleuse.

Quand j'étais plus jeune, un de mes professeur m'avait dit "aimer son enfant avant qu'il naisse, c'est s'aimer soit. On ne peut aimer quelqu'un qu'on ne connait pas".

Aujourd'hui mon amour, quand je repense à ce chemin parcouru pour te connaitre, pour que tu existes, pour que cet amour construise le tien, je me dit qu'il se trompait.

Oui mon ange, il y a longtemps que je t'aime... Bien avant que tu ne saches même ce qu'était l'amour.