Et on se rencontre???

Suivez-moi sur Hellocoton
Retrouvez mowgouaille sur Hellocoton

lundi 20 février 2012

Mon pavé dans la mare: La haine

Un bon gros pavé pour la mère Cane    
Je suis de gauche. C'est un fait et je ne m'en cache pas. Ce que je ne cache pas non plus, c'est l'importance de la démocratie, de la liberté et de l'ouverture d'esprit.

C'est pour ça que dans un premier temps je tiens à dire que même si Marine Le Pen représente tous ce que je hais en matière d'idée, je serais la première à me battre pour qu'elle puisse se présenter aux élection car  si 20% de français ne pourraient pas s'exprimer, ce serait injuste, et contre la démocratie, la liberté de penser.

Cependant, cette liberté, cette démocratie, me permet aussi de m'exprimer sur les propos que tiens cette postulante au titre de présidente de la république.

Et là je boue de colère. Ce débat sur la viande hallal, est honteux, Honteux car il n'a pour but que de créer le buzz, les regards et la haine. Et ça c'est inadmissible.

Soyons clair, tout d'abord qu'est-ce que la viande hallal?
La viande hallal, est une viande dont l'animal a été égorgé afin d'être tué pour être mangé. Il convient dans les traditions musulmanes et juives de manger hallal (ou casher ce qui est exactement la même chose). 

Mais soyons clair. Nos grand-parents, nos parents si ils sont un peu plus vieux ont toujours manger de la viande qui avait été tuer de cette manière. Ma propre collègue me racontait qu'au Portugal, à 12 ou 13 ans, elle aidait son père à égorgé le cochon ou le poulet dans la ferme, il fallait bien manger. Elle a 45 ans.

Ensuite que croyez vous, qu'est-ce que madame le Pen veut bien vous faire croire? 

Une bête tuée n'est pas euthanasiée! Elle est électrocutée le plus souvent. Alors à part devenir un végétarien convaincue, tuer une bête quelle qu'elle soit, ne se fait pas dans la joie et la bonne humeur avec facilité et humanité. Il n'y a pas les religieux d'un coté qui égorge les moutons dans les baignoires et les bons français qui tuent un bœuf avec délicatesse et propreté.

Je mange de la viande. Je suis comme tout le monde j'évite de penser à comment était mon steak à l'état de bœuf.  J'aime le canard, le bœuf et le poulet. Et je ne pose pas la question de savoir comment il est arrivé dans mon assiette, de savoir si il a été égorgé ou électrocuté. 

Par contre, je pense à certaines des familles des personnes dont je m'occupe qui n'ont pas de quoi donner de la viande une fois par semaine. Je pense à certains SDF, croisé dans mon travail qui, je pense se serait bien foutu de savoir si leur viande était Hallal ou pas, du moment qu'ils aient un bon plat chaud qui tient au ventre dans l'estomac.

Parce que la vrai question que je me pose moi madame Le Pen aujourd'hui, c'est de savoir si j'aurais à manger demain, si mon pays va devenir une nouvelle Grèce, si la viande ne sera pas trop cher pour en donner à ma fille.

De se poser une telle question sur le traitement des animaux, c'est juste poser la question primitive "on privilégie toujours les mêmes" sous entendue, les musulmans, les arabes, "les bougnoules"....Poser une telle question, c'est diviser pour mieux régner, c'est créer des voix sur le dos de la haine, de la séparation, de tout ce qui va à l'encontre de mes valeurs.

Vous sortez la "laïcité" comme un brassard de bonne volonté et de bonne foi si j'osais les mauvais jeux de mot. Mais cette laïcité, elle n'est vrai que pour ceux que vous "défendez". Pendant que vous militez pour une viande qui ne serait pas "hallal", on continue de servir du poisson le vendredi dans la plupart des cantines française (dans la religion catholique on ne mange pas de viande le vendredi). 
Pendant que vous faites la chasse aux prières dans la rue, les catholiques continuent aux périodes de noël à circuler dans la rue en chantant des chants religieux. 
Pendant que vous faites la chasse aux voiles, les bonnes sœurs et les curés des communautés intégristes continuent de sortir en habits de prière.

La loi visiblement n'est pas la  même pour tout le monde madame Le Pen. Et cette histoire de viande hallal, est pour moi la goutte qui fait déborder le vase. Car malgré ce que vous dites, vous ne jouez que sur le manque de réflexion de vos électeurs qui par hallal, entendent "arabes" sans même penser que eux même ont mangé pendant longtemps des bêtes égorgées, et que le problème n'en est pas un.

Vous nous prenez donc pour des cons. Et moi, au delà de vos idées, de vos opinions, je ne supporte pas qu'on essai de m'amadouer par la haine, la désinformation, la séduction par le mépris de l'autre. Et je ne supporte pas qu'on le fasse avec mes voisins, mes amis, ou même avec n'importe quel français que je ne connais pas. C'est un manque de respect total, et par ce fait vous devenez aussi menteuse que ceux que vous montrer du doigt.

Je sais que les gens qui me lisent pour la plupart sont du même avis que moi. Mais si quelqu'un qui hésite se perd sur ma page, réfléchissez à chaque mot prononcé par cette dame (et par les autres aussi!). Qu'est-ce qu'elle vous incite à penser? A dire? Si elle a raison, qu'est-ce que ça va changer dans ma vie?

Posez vous juste la question.