Et on se rencontre???

Suivez-moi sur Hellocoton
Retrouvez mowgouaille sur Hellocoton

lundi 6 février 2012

Mon pavé dans la marre: Ah si j'étais riche...

Je ne sais pas si c'est la crise, si c'est l'approche des présidentielles mais, allumez vos télé,s vos radios, ouvrez vos journaux... On ne parle que de ça! De quoi? De l'argent, du flouz,  du fric,   dela tune. Même sur la blogosphère la rumeur gronde. Certaines gagneraient  jusqu'à 1500 euros par mois! Mais dites donc c'est le bon plan ça! Va falloir que j'en écrase des nanas sans talents pour pouvoir moi aussi gagner ma vie sans trop me fendre!

Je vous avoue que je n'en peux plus. Quand au boulot on me dit que la valeur de notre société c'est le travail, moi je rigole doucement... ou pas.

Le travail produit de l'argent. Et bien heureux celui qui ne bosse pas trop et qui gagne beaucoup.

Finalement, à mon sens, on a oublié les vraies valeurs, du moins celles qui me sont chères, celles que l'ont m'a inculquées, celles qui coulent dans mes veines, que je voudrais retransmettre à mon tour à Éloïse. Oui je suis un peu fleur bleue, un poil judéo-chrétienne, utopiste, naïve... Attribuez moi l'adjectif qui vous convient le mieux, je m'en fiche.

Pour moi les vraies valeurs, celles qui me tiennent à cœur, sont l'entraide, l'amour, la générosité et l'attention.

Je sais que beaucoup vont me dire (et chéri le premier) "Bah elle va se faire bouffer ta fille". 

Peut-être.

Mais je préfère une fille droite dans ses bottes, fière d'elle, qui se regarde dans la glace sans honte, et qui se dise un matin "Putain je suis quelqu'un de bien". J'aurais honte, je crois de la voir insulter, chercher, écrire des méchancetés pour un peu de gloire ou d'argent. 

Aujourd'hui je n'ai pas énormément de fric, je suis souvent dans le rouge, j'ai pas  mal d'emprunt à la banque. Certes.

Mais ma richesse elle n'est pas là. Ma richesse c'est ma fille qui fait des ronds sur son cahier, c'est mon amoureux qui me ramène des sushis alors qu'il déteste ça, ce sont mes amis qui débarquent à l'improviste avec ce qu'ils ont dans le frigo en me disant "on se fait une bouffe", c'est Élodie que je rencontre un soir et qui au bout de deux heures de discussions envisage de venir passer un week-end chez moi, C'est Maman Juju qui se casse le cul pour réaliser mon rêve, c'est la Mag, Domi, Sophie, La mère Cane, et toutes les autres dont je ne prend pas de nouvelles mais qui s'inquiètent pour moi, c'est Lau qui ne s'offusque pas que je ne prenne pas de nouvelles parce qu'elle sait que je sors de ma marée.
Contre ça vous pouvez me donnez tous l'argent du monde. Si je dis oui, j'ai tout perdu.

Et ça c'est mon pavé pour la mère Cane