Et on se rencontre???

Suivez-moi sur Hellocoton
Retrouvez mowgouaille sur Hellocoton

lundi 5 mars 2012

Mon pavé dans la mare: Les hommes viennent de mars, les femmes de Vénus

Perso, j'ai grandit dans une cuisine où au dessus de la table  trônait une affiche  "un homme=une femme". Est-ce que c'est celà qui me rend plus féministe, plus intolérante? Mais il va falloir m'expliquer un peu quand même...

Je vais prendre ici mon exemple mais ce que je vais vous conter ici arrive chez TOUTES mes copines sans exceptions.

Parce que je voudrais poser deux ou trois questions sur l'égalité homme/femme rien que dans mon couple. Ce sont de vraies questions parce que je ne comprend pas comme ça a pu s'instaurer comme ça.

J'adore mon amoureux vraiment. En plus, il est plutôt ouvert sur la répartition des tâches et je suis plutôt chanceuse de ce coté là.

Mais voilà. Je suis en vacances. 

Tous les matins je me lève à 6h15. Je repasse, je mange vite fait une brioche et un jus d'orange, je me lave, je m'habille, je réveille ma fille, je la pose dans le lit de son père, je prépare le biberon, je lui donne, je fini de me préparer et je pars. Éloïse dessine généralement dans le salon pendant que son père fini de dormir dans le lit parental.

Mais pendant les vacances, je refuse de faire le même topo. C'est les vacances faut pas déconner. mais c'est sans compter sur "la délicatesse" de mon cher et tendre. Déjà je prépare les affaires a veilles; repassage des affaires. Parce que chéri me dit qu'il en trouve pas les affaires dans l'armoire (qui sont pourtant ranger par genre). Donc hier soir pendant qu'il regardait "Asterix et Obéix", me voilà à ranger le linge, repasser les affaires de ma fille et puisque je passe dans la cuisine, j'en profite pour débarrasser le lave-vaisselle.

Au moment d'aller se coucher, il me dit "tu vois, c'est bien quand on se partage les tache: tu as débarrasser le lave-vaisselle, je l'ai remplis, c'est bien quand on fait du 50/50"

Il a pas comprit mon coté maussade dans les seconde qui ont suivi.

Mais ce matin, On repart pour un tour, quand le réveil a sonné, Eloïse a atterri dans notre lit, lumière allumées et discussions avec sa fille. "Je lui donne son biberon?"

Oui suite à la gastro de ce week-end, chéri a besoin de mon accord pour tout ce qui passe par le ventre de ma fille.
Dans un demi sommeil, je lui réponds:
- Donne lui la moitié pour voir
- T'es sure?
Dans un quart de sommeil je réponds
- Bah tu fais comme tu veux mais il va falloir tester
- Moué... je suis pas sure... Bon, t'es sure?
Dans un  8eme de sommeil je lui répond
- Tu fais que la moitié....
- ok.

Je regarde ma fille qui se demande pour quoi c'est moi qui suis dans mon lit et pas son père.
"Tiens" me dis chéri en tendant le biberon.

Ok, ok, je tend le biberon à Eloïse et tente de retrouver un semblant de sommeil. Ça c'était sans compter,  sur la lumière, la douche de chéri grande ouverte et Eloïse qui joue à l'ordinateur petit ours brun dans le lit.

Je vais chercher mon propre ordinateur pour trainer en regardant "faites entrer l'accusée", Eloïse en profite pour aller poser une question à son père. Chéri attablé à sa table, café, boite à fromage, baguette fraiche et jus d'orange est très occuppé. "Demande à maman" lui répond t-il....

Oué. Maman est en vacances et aimerait avoir une pseudo grasse mat'. Donc revoilà ma crevette dans l'encadrement de la porte: "Tiens maman, c'est quoi ça?" me dit-elle en me tendant la lettre S qui s'affiche sur son ordinateur. Question complétement incompatible avec la prise d'un petit déjeuner tranquille sur la table du salon n'est-ce pas? J'installe donc ma fille à coté de moi, coupe "faites entrer l'accusée", et répond à ses questions qui me rappellent vaguement le boulot: "S comme souris, M comme maman..."

Chéri arrive, admiratif devant sa fille (je suis persuadée que cette admiration aurait été dédoublée dans le salon), et lui annonce qu'il est temps de s'habiller. Je remet "faites entrer l'accusé" mais chéri me pousse. Oui la maison fait 80m2 mais c'est là au bout du lit que chéri a décidé d'habiller la crevette. J'arrête ma vidéo, attends l'habillement bruyant de la princesse, réajuste le serre-tête qu'elle fini par laisser tomber et les laisse partir.

Ouf. Enfin seule. 10 minutes plus tard, chéri passe le pas de la porte:
"Je dois la déposer où Eloïse ce matin?"
Vous remarquerez que je ne suis jamais là le matin donc l'organisation en la nounou et le chéri, je n'en ai pas la moindre idée. Mais est-ce que chéri pense que j'ai été touché par la grâce de l'organisation maritale... ça...

Je lui dit que je n'en sais rien. Mais déjà le break klaxonne devant le portail. 5 minutes plus tard, le voilà dans a maison à se préparer. Radio, courses, essoufflements... Tu as l'impression que chéri prépare le marathon de Paris. Non chéri se prépare.

Quand enfin il est partie, je suis belle et bien réveillé. Pas grave je vais en profiter pour regarder les maternelles avec Mademoiselle caroline pour invitée...

Mais je sais que toute ma semaine va ressembler à ça. Que je vais courir après les papiers de la CAF, régler les problèmes avec orange, finaliser l'inscription d'Eloïse à l'école, ... Et mes vacances seront finis.

Chéri a eu une semaine de vacances il y a 8 jours. Il est parti 4 jours avec ses potes et a découvert qu'il "pouvait rire". Moi aussi j'aimerais découvrir ça...

Et ça c'est mon pavé pour la mère Cane