Et on se rencontre???

Suivez-moi sur Hellocoton
Retrouvez mowgouaille sur Hellocoton

mardi 17 avril 2012

Cinq minutes pour une école de filles

Aujourd'hui, au milieu des promesses politiques, j'ai entendue cette info:


10 secondes à tout casser. Pas plus d'information.

Je regarde le 20h. Un reportage sur un procureur, sur les élections... Je n'entends rien de ce fait.  Libé? rien. Le parisien? Pas plus.

Alors quoi? Elles ne sont tellement pas dignes qu'elles ne méritent même pas 5 minutes au JT? Parce quoi? Leur seule faute est d'avoir voulu apprendre, ne pas être l'esclave des hommes mais avoir les armes pour choisir de leurs destins, de leurs vies.

Alors puisque je suis suffisamment en colère pour vous en parler, je vais, moi vous donner les informations. Ces filles ont entre 12 et 15 ans. Plusieurs d'entre elles ont été défigurées sur le chemin de l'école à l'acide, parce qu'elles voulaient être éduquées. Ces filles malgré les agressions, les dangers et leur jeune âge ont continué à aller à l'école, ne se sont pas découragées. L'école, seule porte vers la liberté.

Fillettes, qui font mon admiration. 

Et puis, des hommes lâches, ont empoisonné l'eau de l'école. Les unes après les autres, elle sont tombées malades. 150 jeunes, qui agonisent. 3 qui sont en train de mourir. Mourir d'être courageuse.

Ici, à des kilomètres, nos filles râlent pour aller à l'école. Nous hésitons entre vote blanc et abstention. Et nous préférons Desperate Housewives à un livre, une info, une enquête.

Nous, femmes occidentales qui pensons que la liberté, le savoir, est un due, une évidence.

Nous qui ne nous attardons pas plus de 10 secondes sur cette infos parce que ça se passe si loin..