Et on se rencontre???

Suivez-moi sur Hellocoton
Retrouvez mowgouaille sur Hellocoton

jeudi 12 avril 2012

Le jeu de l'amour et du hasard

Ça fait longtemps que je réfléchis à ce post. Je ne sais pas trop comment le tourner alors je vais l'écrire comme cela vient, sans contrainte et je m'excuse d'avance de la mauvaise écriture, la mauvaise tournure de certaines phrases. Je sais aussi que ce post va choquer, impossible à entendre, à accepter pour certains, mais vous savez que mon blog est un défouloir pour moi, et que je n'emploie jamais la langue de bois.

J'ai parlé récemment avec deux amies. Et nous avons abordé le même thème du fait de leurs situations similaires. 

La première m'a avouer dans un sourire timide que son amoureux était en fait marié quand ils se sont rencontrer, la seconde qu'elle vivait un amour, un autre amour, et qu'elle hésitait à tout plaquer pour aller vivre avec "l'autre". Nous avons parler avec chacune de la culpabilité, et le paradoxe qui existe dans cette situation: trois victimes et pas de coupables.

Je ne parle pas ici du phénomène de mode de "tromper pour redonner de l'air à son couple" mais une vraie histoire d'amour qui nait quand on est en couple avec une famille, des projets, des envies.

Je crois sincèrement qu'on ne décide pas de qui on tombe amoureux. Ni à quel moment, ni que notre cœur soit réservé à un être unique. L'amour est plus compliqué que cela. L'amour n'a pas de modèle, pas de loi.

Tellement simple de pouvoir dire que "la salope, c'est elle, qui m'a volé mon mari", comme s'il y était pour rien, comme s'il était à nous, l'autre, que nous avions des droits sur ses sentiments, ses désirs.

Être en couple n'est pas une promesse, avoir le nom de l'autre, n'engage pas à l'aimer pour la vie, même si on se jure fidélité, même si on est sure "que c'est l'homme de notre vie". 

J'espère que je finirais ma vie avec chéri. La crevette est la preuve de notre amour, fort, vivant, existant. Mais espérer n'est pas promettre, n'est pas sureté. Avoir notion, de la fragilité de cette amour c'est aussi s'assurer et tout faire pour que ni lui, ni moi n'ayons envie d'une autre vie, d'un ailleurs possible.

Et ça, ça se construit à deux. Je suis responsable de cette attention. Mais je ne peux m'assurer de sa part à lui, si ce n'est en étant vigilante, en lui montrant quand il rend cet amour fragile. Et puis-je réellement m'assurer de ma part à moi, puis-je promettre, me promettre que jamais je ne tomberais amoureuse de quelqu'un d'autre?

Si un jour, lui ou moi, décidions de prendre une autre route, parce qu'un autre amour aura éclos, j'espère que malgré la tristesse nous serons assez intelligent pour ne pas la confondre avec la haine, la colère, l'envie de vengeance.

J'espère qu'on sera suffisamment intelligent pour se souvenir de cet amour qui a été suffisamment fort pour donner la vie.