Et on se rencontre???

Suivez-moi sur Hellocoton
Retrouvez mowgouaille sur Hellocoton

dimanche 6 mai 2012

De la démocratie

Ce soir, je suis déçue.

Déçue des gens et du monde, des français.

Ce soir, pourtant, quelque soit nos idées nos convictions, on a eu la preuve que nous vivions en démocratie, que les votes sont libres et respectés, que la majorité est écoutée et a la chance de se tromper, de choisir.

Quelque soit celui qui soit élu, c'est le vote de la majorité. Et je suis heureuse qu'elle soit respectée.

Pourtant j'ai peur quand je lis, j'entends, le manque de respect des opinions, des uns, des autres, les insultes qui fusent, les basses allusions, à DSK, à Chirac, je trouve ça effrayant. D'un coté comme de l'autre...

Alors quoi???? Sommes nous si aveugle de nos chances???? De notre chance???? Que nous en  oublions la base??? 

Alors quoi? Ceux qui ont perdu devraient se taire et ne pas dire leur déception? Ceux qui ont soutenu le gagnant doivent se taire parce qu'ils sont des utopistes, des fous, de inconscients?


Qu'en est-il des opinions? 
"Jugement, avis personnel, manière de penser."

Elle est donc subjective cette opinion, nous jugeons de notre porte de notre fenêtre, de notre point de vue! Il n'y a pas de "bonne façon de penser", pas de "bon ou mauvais'. L'analyse se fait de ce que nous côtoyions au quotidien. Il n'y a pas de "juste", de "mieux". Il y a diverses point de vue. 


Cette démocratie, c'est notre force, notre liberté. Insulté l'autre et le traité de conard, de crétins, d'aveugle c'est juste ridicule et dangereux. Car savoir que d'autres ne pensent pas comme nous c'est avoir la liberté d'échanger avec lui....

Ne jamais, jamais, jamais oublier que la démocratie, le respect de la pensée de l'autre c'est une chance pas un acquis. Mais c'est aussi un devoir.

« La démocratie est fragile comme la dictature. »

de Bernard Vanhoorden 

 Et ceci est bien évidement mon pavé dans la mare pour la mère Cane