Et on se rencontre???

Suivez-moi sur Hellocoton
Retrouvez mowgouaille sur Hellocoton

samedi 19 mai 2012

Je suis d'une humeur massacrante.

Bon bah nous voilà à Lyon.

Et comme à chaque visite, l'appartement de mes parents devient vite un enfer. Compter 3 pièces et 50m2 où doivent se loger 2 personnes de  plus de 6O ans, une enfant pas propre, un couple déjà en surchauffe et un adulte célibataire, et associable qui n'aiment pas la compagnie des petits...

Donc hier soir, 23h30, extinctions des feux, vu que le couple habitant là se couche tôt et se lève tôt. Sauf que moi, j'ai une très sale habitude: je m'endors avec la télé. 

1er round, se battre avec ma mère pour lui piquer son ordi. Sauf que ma mère, pense que ce n'est pas bon pour moi de m'endormir devant un écran. Donc elle a décidé que demain 7h, elle aura besoin de son ordi et que s'il n'est pas sur la table à 7h tapante, elle pourrait tomber dans une crise de surrendettement soudain . 

Je promets de le remettre à sa place (je sais pertinament que je mens) et je vais me coucher avec. Une demi-heure plus tard je ne dors toujours pas mais  visiblement ce n'est pas l'avis de l'ordi et ça tombe mal, je viens de découvrir une série (the listener, je vous en parle dans la journée si tout va bien). Donc 12%, ce n'est pas suffisant pour regarder la fin...



Pas de soucis je vais chercher l'alimentation, dans un appartement dans le noir, où tout le monde dort. Sauf que la fameuse est dans le salon où mes parents dorment. Ok. Je tente bien de dormir sans mais les idées rodent. Et comme en ce moment je ne suis pas très claire avec moi-même, et que j'ai un gros soucis qui me culpabilise comme si j'étais à l'origine d'une troisième guerre mondiale, je ne dors pas.

Je me relève, me fait engueuler par chéri qui tout en ronflant m'affirme que je réveille toute la maison, se rendort. Je choppe son Ipomme et je réussit à me connecter à un site qui me permet de regarder un épisode de Ma sorcière bien aimée.


Je finis par m'endormir. mais je suis vite réveillée par un marteau piqueur. Ah non. C'est chéri. Je tape. Il s'arrête. J'arrête, il reprends. Je dois être réveillée à peu près toutes les demi heure. Je me rendors de fatigue. Vers 5h00, Éloïse se réveille d'un cauchemar. Se rendors tout de suite. Moi pas. Une demi-heure plus tard, je fini par me rendormir.

A 8h30, Eloïse explore les placards de sa grand mère. Pour éviter toute engueulade, chéri me la pose dans le lit. Sauf que la couche a une fuite et c'est pas du pipi. Je me lève, la change, lave le pot sur lequel elle est assis, pendant que mon père et mon mec me disent: "il y en a encore là, et là...".

Je m'énerve. Je change, je me lave les mains, me pose.

"Faudrait lui mettre une culotte" me dit ma mère
Je m'execute
"Elle a encore du caca là" me dit mon père
Je m'exécute
"Maman, va te donner à manger" (vous remarquerez que personne ne demande rien à papa)
Je m'execute

Je file dans la cuisine, chéri à mes trousses, il se plante au milieu de la cuisine de 10m2. Le problème c'est que chéri, si on le compare à un Michalak, est plutôt du gabari, Frederic que Jeremie...







Même que chéri est plus de la trampe de Chabale.  Sauf que Chabale ne s'appelle pas Michalak et que du coup ça ne rentrait pas dans la blague....

Bref fans une cuisine de 10m2, tu as plus tendance à lui marcher dessus. Ou pas.

Je tourne, le pousse m'active.

"Dis tu as besoin de quelque chose?" je lui demande le plus gentiment du monde.

"Non... Je sais pas... je suis pas réveillé... Je crois que je vais retourné me coucher..."

Je souffle. Celui qui a déjà dormi cette nuit c'est lui.... Pas de bol ma mère passe par là.

" Bah dis donc tu es d'une humeur massacrante toi le matin."

C'est à dire que quand c'est le matin après la nuit, la vraie, celle où tu t'endors comme tu l'entends, celle où tu dors plus d'une demi-heure d'affilée., la nuit où tu as plus de 20cm pour dormir et que tu n'es pas réveillé par du caca qui s'étale contre toi au réveil.... Oui, quand la nuit ressemble à la nuit, là il y a une chance pour que je ne sois pas de mauvaise humeur...