Et on se rencontre???

Suivez-moi sur Hellocoton
Retrouvez mowgouaille sur Hellocoton

vendredi 25 mai 2012

Lettre d'adieu à la couche de ma fille

À ma couche.



Ma couche, ma pampers, mon huggies.
Maintenant c'est un peu dur... J'attendais ce jour plus que tout, ce jour où tu me quitterais, ce jour où ce monde ne serait plus le tien, ce jour où les fesses de ma crevette sembleraient comme maintenant propre et libre par le manque de ta présence.

Tu as été pour moi bien plus qu'une aide, mais plutôt une symbole, un soutien.
Depuis 2 ans et demi tu étais à nos côtés, tu n'étais alors qu'une taille 1, et moi jeune maman, j'ai eu la chance de trouver la bonne marque tout de suite, et d'entretenir cette relation si particulière. 
J'ai du mal à imaginer que je ne te verrai plus le matin avec tes odeurs fétides, quand je rentrerai le soir, où après une dure journée, je devais mettre les mains dans le pipi, que tu ne dormiras plus jamais lové contre les fesses de ma fille, je n'aurais plus affaire à ta fidélité, à ton assurance et à ma confiance assurant mon sommeil. Je ne pourrai plus te coller, et te jeter, tu ne provoqueras plus de rougeur, de champignons sur l'arrière train de ma fille, assurant aussi l'adieu au cicalfate, au pevaryl.

Quand tu était propre je t'aimais, tu me rendais le sourire. Tes scracht à coeur était cette évasion dans ce monde merveilleux de la propreté...

J'ai peur que ton départ soit le départ d'un temps qui ne reviendra jamais. Mais je t'avoue que j'attendais ce départ avec impatience...

Pardonne-moi ma couche. Je sais que tu trouveras d'autres fesses à protéger. Un jour j’espère encore qu'on se retrouvera.

Merci ma tendre couche, d'avoir accompagné la vie de ma fille pendant ces années. Merci d'avoir été prés de moi dans les moments les meilleurs comme les plus difficiles.

Je t'aime Couche auchan, mais il est l'heure de se dire au revoir. Merci pour tout.