Et on se rencontre???

Suivez-moi sur Hellocoton
Retrouvez mowgouaille sur Hellocoton

mardi 1 mai 2012

Mon premier mai

C'est comme ça. Il y en a qui aime pâque, d'autre la fête de la musique. Moi c'est le 1er mai et Noël. J'y peu rien, ce sont mes racines: la conviction et la religion. 

Mes parents, des catholiques de gauche m'ont transmis les valeurs d'amour que l'on trouve dans la bible et l'idée que rien n'est acquis, que les droit se gagnent mais se perdent aussi, qu'il faut sans cesse être vigilant.

Aujourd'hui, je suis déiste, et militante. Pas du genre a aller défiler au 1er mai. Plutôt a se syndiquer et a battre le fer sur le terrain. J'ai gardé les valeurs sans les croyances. J'ai garde l'essence du fruit.

Le 1er mai pour moi, c'est comme la fête de mes valeurs. C'est voir que d'autres ont les mêmes convictions que moi, ont encore notion que les droits des travailleurs, des femmes, ou de la famille sont remis en question chaque jour, qu'il faut continuer a se battre pour ne a pas perdre du terrain.

Le 1er mai c'est aussi rappeler que la politique est l'affaire de tous.
Politique vient du mot latin Polis "la cite"  et "politiké" qui signifie "science de la vie et de la cité"

 On a le droit de ne pas comprendre mais du moment ou on a des problèmes de garde, de nombre d'enfants dans les classes, de logement, de pouvoir d'achat, on fait de la politique. Discours pas très populaire mais je m'en cogne comme de la date anniversaire de la dernier couche de Dalida.

Le 1er mai, est un jour de combat, de souvenirs, de pied dans le plat et de constatation avant d'être un jour de contestation.

Le 1er mai c'est le jour ou je contemple mes racines avant de croire aux espoirs du ciel...