Et on se rencontre???

Suivez-moi sur Hellocoton
Retrouvez mowgouaille sur Hellocoton

jeudi 17 mai 2012

Parle à mon cul...

En ce moment la crevette n'obeit qu'a son  père. Et pour cause, chéri ne veut pas s'encombrer.

Par exemple... 

Ce soir 19h00, Eloïse sort dans le jardin. 
-Rentre mon coeur , il fait froid. On va aller manger.

Ce soir 19h32, de ma cuisine je voit trotter ma fille dans la pelouse.
- Eloïse je t'ai dit qu'il était trop tard pour sortir...
- Mais Maman , je suis avec papa....

Ah oué... 

J'ai eu le droit aux mises au coin qu'il lève "parce que c'est trop long..."
Au repas pas fini mais tant pis faut qu'elle mange

Au "tiens bah prend" comme ça elle arrête de pleurer...

Chéri a la paternité sans douleur. Quand ça l'agace il nous sort le refrain "va voir maman..."

Chéri a été élevé sans frustration (je n'exagère pas, à 3 ans après sa journée d'école, il est rentré en disant "j'aime pas l'école je m'ennuie" et n'y est retourné que 2 ans plus tard) , et ne comprend pas qu'un peu de cadre fait du bien à la crevette.

Le top du top c'est quand mes beaux parents sont là... 

"Eloïse dis au revoir à papé et mamé
- Laissez c'est pas grave...

Et si moi j'ai envie que ma fille comprenne que la politesse est la base du respect? 

Bref. Je ne dis pas que l'éducation très strict que j'ai reçu est le top (à l'adolescence je vais devoir apprendre à lacher du lest) mais il me semble que dire "non c'est non", affirméerles règles et et tenir bon c'est s'assurer que notre fille saura vivre en société et supporter l'échec, la frustration, les difficulté de la vie. Et sera rassuré face à l'assurance de ses parents.

Pour l'instant Eloïse se tourne vers son pere ou sa grand mère quand elle a besoin de quelque chose.


Et j'avoue.

J'EN AU RAS LE BOL!!!!