Et on se rencontre???

Suivez-moi sur Hellocoton
Retrouvez mowgouaille sur Hellocoton

mardi 12 juin 2012

Politique et affaire de bonnes femmes

Oui le tweet de Madame Trierweller m'énerve et ce pour plusieurs raisons.

Bien sur, on pourrait se dire"pffff... histoire d'orgueil et de jalousie mal placée"

Et oui! En un tweet la première dame de France à remis à l'honneur les clichés féminins de la jalousie, des crépages de chignons,  des "histoires de bonne femme". je les entends déjà les mecs "Ah ça tu mets deux bonnes femmes ensembles et tout de suite c'est la baston...". Et là tu réponds quoi? Qu'une femme intelligente a juste donnée son avis? Même toi tu n'y crois plus.

Je crois Valérie trop intelligente pour ne pas savoir la guerre qu'elle déclencherait en un post. Journaliste, habituée du monde politique, impossible pour elle de ne pas savoir que ses collaborateurs, le bas peuple, et le monde des médias n'y verrais pas ici, qu'un agacement, une jalousie envers l'ancienne compagne du président.

Et puis merde. Je l'ai assez dit de Carla Bruni: Personne ne lui a demandé son avis. Son statut de journaliste lui concède une analyse, pas une opinion. Son statut de compagne lui donne le droit de représentation, le privilège de soutenir des causes qui lui sont chères. Mais c'est comme ça il la condamne aussi au silence. Pas parce qu'elle est une femme, parce que son compagnon est président de la république.

Si je défends et défendrais toujours Audrey Pulvar qui fait parfaitement son travail de journaliste, et qui est punit des choix de son mari (On lui a assez reproché d'être acide avec les politiques de droites, reproches curieusement tues chez Zemmour avec les politiques de gauches, ou même à Elkabach), je ne peux rester coua devant l'attitude de la première dame...

Pourquoi rendre publique cette jalousie? Pourquoi faire preuve de tant de bassesse? Et surtout a t-elle idée de l'image qu'elle offre des femmes? Des êtres vils, à l'origine des discordes et donc qui ne sont pas prompt à la responsabilité politique puisque tout ici est affaire d'homme (dans tous les sens du terme!).

Faire ça à l'homme qu'on aime c'est déjà pas classe mais à la rigueur ça ne me regarde pas. Mais là, elle joue dans la cours du sexisme, donne des jetons au machistes qui n'attendent que ça. On la compare à Danielle Mitterand qui désavouait son mari face à l'attitude de Castro. Quand celle-ci, défendait des causes qui lui semblait politique, l'autre désavoue son mari pour des causes d'égo.

C'est juste pitoyable et donne une pauvre image de la politique et des femmes. A l'heure où on se bat pour la parité, où on essai de démontrer que les idées de Cécile Duflot sont plus intéressantes que le jean qu'elle portait pour le premier conseil des ministres, que madame Taubira a une véritable approche intelligente de la justice, que les ministres femmes ne méritent pas ces surnoms ridicules de jupettes ou d'hollandaises, madame Twitterweller détruit le combat des femmes comme nous qui essayons tous les jours de montrer qu'on peut être femme, mère, et avoir des opinions, des idées et même des responsabilités égales aux hommes qui dépassent nos émotions, nos règlements de compte.

Ce soir, je me sens humiliée par ce tweet. J'ai honte. Et je suis fatiguée que des femmes, de gauches qui plus est mettent des bâtons dans les roues de notre combat par bêtises  et petitesses.

Et bien sûr ce sera mon pavé dans la marre pour la mère Cane.