Et on se rencontre???

Suivez-moi sur Hellocoton
Retrouvez mowgouaille sur Hellocoton

mercredi 6 juin 2012

Tu te rends compte qu'il y a des gens qui te lisent?

ça c'est ce que m'a dit une copine il n'y a pas longtemps en lisant mon blog. Un truc vraiment bête, une phrase qui l'avait blessé, qu'elle avait prit pour elle, un questionnement que je me posais et qui l'a troublé.

Je me suis soudainement dis, "tiens, alors je ne suis pas si libre que ça finalement? Je dois faire attention pour ne pas blesser untel ou untel?"

Et puis j'ai réfléchi. Oui, ça m'arrive des fois. Rigole pas je te vois.

Bref, j'ai réfléchi et je me suis dis que moi aussi il y a des post qui me blessent: des annonces de n°2, des post sur les supers relations frères et sœurs,  Les odes au belle-mère et les déclarations d'amour aux grand-mère.

Oui bien sur que ça me renvoies à des choses douloureuses, bien sur que parfois quand je lis "deux, c’est dur", j'ai un pincement au cœur.  Parce que je me dis "deux c'est merveilleux" mais je ne suis pas dans la tête de la blogueuse qui à ce moment là a besoin de réfléchir, de se livrer et qui n'écrit pas là pour blesser mais bien pour partager.

Un blog c'est compliqué. Parce que c'est impudique et personnel. On ne peut pas juger du vécu de l'autre et en même temps on donne notre avis, on partage. 

Quand je râle contre ma fille je pense toujours à ces futures mamans qui passe par la case FIV, qui en chie, y arrive pas et qui continue de me lire. Même si parfois je modère mes propos, je dis les choses aussi comme je le pense. Parce que c'est mon SAS à moi, là où je déverse mon énervement, mon espace. Et si je me censure ici alors je passerais ma vie à me censurer.

Et puis, un blog c'est aussi un peu chez soi: on met des couleurs qu'on aime bien, on dit ce qu'on veut, on invite, on discute et on donne notre avis. Il y a des blogs sur lesquels je ne vais plus parce que, par exemple, parler de l'allaitement sur chaque article ça m'ennuie et je trouve ça légèrement prosélyte. Mais sans doute trouvent-elles des lectrices et libres à elle de pouvoir parler de choses qui me sont étrangères.

Alors pour répondre à ta question chère copine, oui, je sais qu'il y a des gens qui me lise. Oui je sais que je peux blesser, oui je sais que parfois ce que je dis est dur et insupportable pour certaines d'entre vous.

Mais voilà: c'est mon blog, j'y dis ce que je veux et comme je l'entends.  Au départ, c'était des cahiers, puis un blog confidentiel, puis un blog plus important. Mais ça ne veut pas dire que, parce que le support change mes propos aussi. 

Un jour une psy m'a dit "Ecrire sert à décoller la pensé, à prendre de la distance avec elle et à mieux la comprendre". L'avantage d'un blog, c'est qu'en plus il y a un esprit critique derrière tous mes lecteurs qui me permettent de la faire avancer...

Bref, blogger, c'est un égocentrisme généreux. 

Blogger c'est aussi cette liberté là, de parler de tout avec n'importe qui et de mieux se comprendre soi et le monde qui nous entoure.

Ce billet est affreusement mal construit j'en suis désolée mais il a été écris à la va vite, et au fil de ma pensée....