Et on se rencontre???

Suivez-moi sur Hellocoton
Retrouvez mowgouaille sur Hellocoton

jeudi 5 juillet 2012

Le musée en herbe

J'ai une enfant de deux ans et demi et comme tous les parents, en témoigne mon post sur la télévision, je rêve qu'elle soit belle, grande, cultivée et intelligente, même si ma priorité c'est quand même qu'elle soit heureuse. Mais faut pas déconner non plus, je serais un tout petit peu plus fière d'elle si elle gagne la légion d'honneur pour la découverte d'un vaccin contre le sida avant de gagner la finale de secret story...

Bref. Pour préparer son terrain de curiosité et de découverte, j'ai décidé pendant ces vacances de l'emmener voir des musées.

Au début j'avais choisis la Vilette. Sauf que mardi dans le métro à 17h00, Lau m'annonce qu'il faut réserver. 

Aïe! Pour une visite mercredi, c'est trop tard. Je farfouille dans mon ordinateur  pour voir ce que Paris propose. Je trouve aux musées des arts décoratifs une expo sur Babar. Je sais bien que la crevette n'est pas fan de l'éléphant mais bon comme dirait Bertrand Renard dans les chiffres et les lettres: "pas mieux"

Et puis pour la journée du 15 juillet, je dois appeler la mère Cane, je lui raconte mes projets, ma vie mon oeuvre et là elle me dit
- Mais attends Mowgouaille moi j'emmène le Caneton au musée en herbe
- Quoi? Mère Cane? Y a des échos au fond de ta marre redis moi ça...
- Le musée en herbe. C'est un musée où il y a des visites guidés pour les enfants et après il y a des ateliers. Mais faut réserver. Peut-être qu'il reste de la place...

Ni une, ni deux, me voici sur le pied de guerre à 9 heures tapante pour savoir ce qu'il en était. Un gentille dame toute désolée me dit qu'il n'y a plus de place pour le baby atelier mais que je peux tout de même venir à la baby visite. Yes.

Donc nous voici partit pour une journée mère/fille dans Paris. Bus/train/Métro. Nous sommes à châtelet. Je choisis un Mcdo et nous voilà à papoter entre filles. Eloïse ne mangera que ses frite et son coca. Pour le reste, faudra jeter. Note pour plus tard: ma fille n'aime pas les grands clown américain.

12h45. J'ai le temps de faire un saut de puce à HetM. Note pour plus tard: ne jamais aller en période de solde dans un HetM avec un enfant sous peine qu'il meurt sous les coups des hystériques de la solde.

13h00. Je sors Mappy pour savoir où je vais. 12 minutes. Mais ça c'était sans compter que dans ses plans, Mappy ne prévoit pas les travaux. Dans mon malheur, j'ai de la chance, je suis tombée sur les douze parisiens gentils qui m'ont indiqué mon chemin.

Parce que La rue Harold, c'est comme la sortie das le labyrinthe d'Alice. Vous avez beau savoir qu'elle existe, tu as juste envie de savoir OUI MAIS Où?

Bref. à 13h35, me voilà ressemblant à Flipper le dauphin (pour le coté mouillé hein, pas le coté grâce... ou grasse oui peut-être), sentant le zoo crevé devant le musée. La visite a commencé mais on nous laisse intégré le groupe. Je retrouve la mère cane et le caneton qui est heureux de retrouver la crevette. Mon asociale de fille moins. Le caneton vexé fini par la pousser devant son accueil glaciale, et ça manque de finir en baston général.

Ce que dit l'animatrice les intéresse guerre. Les enfants sont  un peut petit mais les 5-6 ans adhèrent un max. C'est impressionnant comme l'animatrice est attentive et hyper pédagogique avec eux... L'expo porte sur Victor Vasarely, qui n'est pas le peintre le plus accessible de la terre et en deux temps trois mouvement, elle t'explique comme avec les formes et les couleurs, le peintre se joue des représentations optiques. Génial. J'en oublierais presque que j'ai mon enfant avec moi.

La crevette et le caneton se foute pas mal de Vasarely (oui à 2 ans et à 2 ans et demi, on comprend pas bien pourquoi un zèbre est caché dans un tapis accroché au mur) mais comme l'expo est bien faite, il s'éclate à faire des œuvre de Vasarely avec des cubes de plastique, et autre maison plastifiée.

Après la visite, on m'apprend qu'il reste une place à l'atelier, que je peux y aller avec la crevette. Pour 16 euros, voilà un après midi bien rempli. 

Malheureusement, le caneton, trop petit ne pourra pas y aller lui...

Eloïse enfile un tablier, puis s'installe. On me propose de la laisser si je veux. Je trouve Eloïse un peu petite pour rester toute seule, mais j'avoue qu'aller boire un verre avec la Mère Cane me tente. Je pense que quand elle aura 4 ou 5 ans pourquoi pas... (ma fille pas la mère Cane)

En  une heure Éloïse aura appris à travailler au pochoir, à faire des boulettes en crépon pour faire une princesse, à coller des formes pour en créer d'autres et à décorer une maison de pâtes à modeler avec des perles. Tout ça en gardant le lien avec Vasarely, dont les enfants ont retenu le nom et  ont repéré les tablaux qui étaient dans l'expo. je suis époustouflé. Les enfants on entre 2 ans et 7 ans. et l'équipe est très soudé. L'adorable petit garçon l'aide à faire comme il faut et la jolie Héloïse qui est assis à coté d'elle, ne s'en remet pas d'avoir une Eloïse comme voisine. Des animatrices très discrètes guide les enfants et leur ré-expliquent quand ils n'ont pas compris la technique. La crevette se marre à faire des saut de crapaud avec son pochoir. son tableau est drolement jolie d'ailleurs.

Elle s'éclate tellement que quand c'est fini bah..., elle ne veut plus partir et hurle qu'elle veut rester tellement elle s'est amusée. Les adorables animatrices viennent la voir et lui demande ntpourquoi elle pleure, la console en lui donnant un yaourt à boire, qu'elle accepte avec sourire. Une fois les mains lavées et le yaourt bu, une autre animatrice arrive pour raconter deux histoires. Éloïse me vire gentiment, j'en profite pour aller acheter l'histoire raconté qui est en plus une histoire que j'adorais petite:



A la fin de l'histoire, Éloïse est conquise et moi aussi. je suis étonnée qu'on puisse être aussi compétant avec une tranche d'âge aussi large et que chacun y trouve son compte et soit respecté dans son fonctionnement et son évolution.

Faire attention quand même, je pense que 2 ans et demi c'est quand même le minimum pour le musée mais, il est fréquentable jusqu'à 8 ou 9 ans. Il faut favoriser aussi des enfants déjà sensible sà la peinture, des enfant qui n'ont pas peur de se cradosser et qui sont capable de rester une heure assis à faire des activités manuelles.

LE MUSÉE EN HERBE
21 rue Hérold
75001 PARIS
Tél : 01 40 67 97 66
Fax : 01 40 67 92 13

Ouvert du lundi au dimanche de 10h à 19h sans interruption, vacances et jours fériés
Nocturne le jeudi jusque 21h.
Métros : Les Halles (ligne 4), Palais Royal (ligne 1 et 7)
Bus : 85, 74, 29, 48, 67
RER : Châtelet - Les Halles
Pour participer aux visites animées et ateliers, il est indispensable de réserver au préalable au 01 40 67 97 66 ou sur
resa-meh@gmail.com





Mon itinéraire à moi!

Rendez vous au forum des halles et allez directement au cinéma UGC.

Au dessus vous avez une sortie "La porte du jour".

En haut vous tournez à gauche dans la rue coquellière, et vous allez tout droit.

Traversez la rue du Louvre et continuez tout droit.

Après le Kébab, vous avez une toute petite rue sur la droite, c'est celle ci. Le musée se trouve sur votre gauche tout au bout de la rue.