Et on se rencontre???

Suivez-moi sur Hellocoton
Retrouvez mowgouaille sur Hellocoton

lundi 16 juillet 2012

Mon pavé dans la marre: quand le social devient un cirque....

J'ai toujours aimé mon travail. Il est enrichissant, on fait des rencontres fascinantes et on apprend tous les jours... 

mais depuis quelques temps ce qu'on m'en demande ne correspond plus aux attentes de ce que j'en avais quand je me suis engagée dans le sociale il y a 6 ans.

Le monde du handicap est de plus en plus exploité par le monde de l'entreprise: des bons travailleurs, jamais malade, qui ne coute pas cher et qui évite des taxes énormes pour non emploie de personnes handicapées.

Du coup les structures qui ont besoin d'argent (les associations n'ont plus d'argent) y voient un bon moyen de récupérer quelques sous. Alors on créé des pré-Esat à profusion, centre qui font travailler les jeunes dans le but de les former pour des ESAT mais qui ne paient pas (c'est une formation).

Mon centre qui était un accueil de jour (centre qui aide les personnes dans leur vie quotidienne), se transforme peu à peu, en pré-ESAT. 

Et personnellement, je ne vois plus ce que moi, éducatrice, présente pour suivre et accompagner la personne dans la vie quotidienne, dans la citoyenneté,je ne vois plus ce que je peux apporter dans cette structure.

Le monde du social devient un monde d’intérêt, de lutte de pouvoir, un endroit ou le respects des salariés et des lois est baffoué. On demande à des gens de venir, 12 heures d’affilé, de travailler 12 jours sans repos, au mépris de la lois. Le menaçant d'appliquer la loi parfois moins compréhensive.

On déplace les gens comme des pions, on engage des gens pas diplomés parce que ça coute moins cher et on recrute des résidents qui n'ont rien à faire dans ces structures (parce qu'il y a e la place): nous voilà à gérer, psychotiques, autistes, trisomiques. Les mettre au travail et surtout rendre le travail à l'heure...


Et si tu râles et bien on te répond "mais on n'a plus le choix, c'est comme ça!!!".

Et oui, le monde social est devenu comme ça, des montreurs d'ours, des magiciens, des boucheur de trou.

Le monde du social est devenu un véritable cirque....

Et ce sera mon pavé pour la mare au canard