Et on se rencontre???

Suivez-moi sur Hellocoton
Retrouvez mowgouaille sur Hellocoton

jeudi 2 août 2012

Educatrice et maman

Quand on est maman, et spécialiste de l'education de formation, on se dit qu'éduquer son propre enfant sera d'autant plus simple. Du moins c'est ce que je pensais, naïvement lorsque j'étais enceinte.

Moi, qui donnait mon avis a gauche et a droite, a mes copines desoeuvrées face a des enfants turbulents. Moi, a qui personne ne demandait rien, je prodiguais conseils et assurances de professionnelle, a des copines aux mâchoires tendues que je critiquais le dos tourné . Bah quoi??? Je n'étais peut-etre pas mère mais je savais!!! Spécialiste de l'éducation je vous dis!!!

Quand la crevette est arrivée dans mon ventre, j'étais sûre de moi. Les gestes techniques je les avais fais cent fois en tant que baby sitter. Et l'éducation... Aaaaaaah l'éducation!!!! On m'avait donné un diplôme pour ça! Alors si il y avait un domaine ou j'allais m'en sortir c'est bien là!! J'avais lu Dolto, freud, Lacan, Rouzel... Autant dire que j'en avais de la théorie! Il n'y avais plus qu'a appliquer! La période orale, anale, le complexe d'oedipe, la frustration, l'objet transitionnel... Pas de secret. Je maitrisais le game et le play sur le bout de l'orteil droit et usais des théories de la résilience ou de la séparation plus facilement que Paméla Anderson n'usais ses maillots de bains rouges.

Et puis la crevette est arrivée... 

Et j'ai commencé par me retrouver face a une couche sale 6 heures après son arrivée, et une nuit blanche et je ne savais plus comment on faisait, a quoi servait le lait, le liquide sans rincage, ou même le coton. Je pleurais devant la couche, quand la puer m'a dit: "Vous savez, quand ma fille est arrivée, j'étais puer depuis 3 ans. Et bah, j'ai fais comme vous. La première couche j'ai paniqué..."

Je me sentais déjà mieux... Mais l'éducation d'un enfant ne s'arrête pas a la couche sale. Et là je ne comprenais rien a ma fille qui pleurait (pourtant j'avais lu qu'une maman reconnaissait les pleurs de son bébé...), je ne me reveillais pas a chaque pleurs, j'avais l'impression d'avoir  à faire a une beêe curieuse face a cet enfant qui ne grandissait plus dans mon ventre.

Alors quand on a commencé a me dire "tu devrais faire comme ci ou comme ça", j'ai rué dans les brancards avec ma délicatesse habituelle, arguant que j'etais sa mère et que je faisais bien comme je le voulais ou le pouvais...

Et puis un jour une copine sans enfant me dit , suite a la seconde noyade de ma fille dans la baignoire: "Mais Mowgouaille, tout le monde le sait! On ne lâche pas les petits dans l'eau, on ne les tiens pas comme ça...". Au moment ou j'ai eu la langue levée pour lui envoyer une réplique cinglante, soudainement, je me suis entendu, 1 an auparavant dire a une copine au sujet de sa fille laissée seule dans le salon sur le tapis d'eveil "bah dis donc t'as pas peur toi!"

Et soudainement j'ai compris. Dans la theorie, il n'y a pas la quotidienneté, la fatigue, le desarrois, l'impression de depossession de son enfant, la panique, l'ignorance, la personnalité de l'enfant. Les livres ce ne sont pas un mode d'emplois, c'est une piste de réflexion, une étude, au pire, un constat.

On peut lire tous les bouquins de plomberie qu'on veut, il n'y a que le jour ou on débouche un evier qu'on sait a quel point c'est dégelasse de se prendre le salsifi sur les doigts, et les odeurs de moisis dans le nez.

Oui! C'est ainsi, c'est injuste mais, non, tant qu'on n'est pas parent on ne peut pas comprendre. Et oui, c'est agacant, et enervant de s'entendre donner des conseils par des gens qui ne savent pas les nuits, la peur, et surtout l'amour que l'on porte a cet enfant.

Ça nous agace quand un homme trouve qu'on est chiante pendant nos règles? On a envie de lui dire "perds 3 litres de sang par tes parties intimes et on en reparle..." Et bah les conseils des non parents sur l'éducation c'est pareil. Passe par la case accouchement, nuits sans sommeil et enfant 24h sur 24, on en reparle...

En attendant sache que tu as pu faire bac+65 en science de l'education, tant que tu n'as pas eu d'enfant, tu ne sais pas de quoi tu parles... A bon entendeur...