Et on se rencontre???

Suivez-moi sur Hellocoton
Retrouvez mowgouaille sur Hellocoton

jeudi 16 août 2012

grossesses particulières

J'écoutais l'excellente émission d'Europe1 "les experts" sur la beauté solidaire cet après-midi.

J'ecoutais d'une oreille entre ma serpillere et mon aspirateur, Kamel qui etait aux toilettes toutes les trois minutes, et Claire qu'il fallait motiver bref... Pour le coup, la radio servait de fond sonore...

Et puis une petite voix qui témoignait a attiré mon attention. Elle est en prison, enceinte, sa maman vient demain au parloir parce que c'est son anniversaire. Je tend l'oreille. Elle a une voie fluide, parle sans problème,sans faute de français, ça pourrait etre n'importe qui.

L'idée me fait froid dans le dos. Le moment ou on est enceinte est une periode tellement particulière, comment le vit on quand on est enceinte. Je me souvient du rythme de la grossesse, ponctué par les examens, les prises de sang, les echos... Comment ça se passe quand on est privé de liberté?

Est-on transférée dans les hôpitaux? A t-on le droit a un peu plus de privilèges, de suivie? Je m'aperçois que jamais je ne me suis penche sur la question... Je n'ai même jamais suivie de reportage a la television... Rien.

Je reste sans réponse devant ce cas.

Quand je vois la foule de doutes et de questions qui m'ont envahit du jour ou j'ai su que la crevette poussait a l'intérieur de moi. J'ai eu des sages-femmes, des amies, de la famille pour me rassurer, prendre soin de moi... Ce fut essentiel. J'imagine (mais ai-je tord?) qu'il y a difficilement plus hostile que la prison... Alors comment vit-on ces questionnements quand on est seule dans sa cellule... Est-ce que les gardiennes, les autres detenues ont un regard particuliers, une attention particulière pour toi?

Sans doute redoute t-on encore plus l'accouchement, les premiers jours et l'après...

Du coup, devant tant de questions sans réponse, je me suis dit qu'il y avait sans doute pleins de grossesses, un peu à part, un peu particulières dont je ne savais rien, ou qui étaitent nourrie par des reportages de tf1.

Donc à partir du moi de septembre je voudrait éditer ou interviewer des mamans qui ont eu des grossesses particulières (grossesse à 15 ans, déni de grossesse, grossesse à 40 ans, grossesse en prison... ou autre!). Le but n'est pas de faire du sensationnalisme mais bien de répondre à certaine question!!! Vous pouvez me contacter sur facebook ou du parolesdepostpartum@yahoo.fr