Et on se rencontre???

Suivez-moi sur Hellocoton
Retrouvez mowgouaille sur Hellocoton

mardi 14 août 2012

La tête dans les etoiles et les pieds sur terre

Je sais en ce moment je ne suis inspire que par les blogs des autres!

Mais voilà, a croire que être maman c'est comme un train grande ligne: toujours le même trajet mais pas un ne ressemble à l'autre!!!

Bon bref, avant qu'elle ne soit en une avec son excellent post, j'ai lu le post de la tête dans les étoiles. Et je me suis dit "ouah!!! Eloise n'a que 2 ans et demi et cette periode me semble déjà tellement loin".

Un enfant ça bouleverse tout. Ça te bouleverse tout court d'ailleurs. Ça ressemble a rien de ce dont on t'avait parlé, et dans le même temps tu as l'impression que tu dois faire comme ci ou comme ça pour bien faire.

Et puis tu as un apendice qui te pousse au bout des bras.

Tu penses que l'alien, une fois sorti, toi, tu vas pouvoir reprendre ce corps qui t'appartient. Que nenni. Pendant les premiers mois tu ne vis qu'avec un bras, un œil et la moitie d'un cerveau. Mais ça ne s'arrête pas la. Ensuite il rampe, il se retourne, il fait du quatre patte, il marche. Il est fier de te montrer qu'il grimpe seul les escaliers et comme il ne parle pas il met directement le white spirit dans la bouche pour savoir ce que c'est. Oué c'est du vécu...


J'ai revue tout ça en accéléré, la tête dans les étoiles. Ce temps ou notre vie est dévouée a l'autre, ou les temps de sieste si courte soit elle, nous paraît etre une bulle d'oxygène au milieu du grand bleu...
Pour tout te dire, je me suis déjà enfermé dans les toilettes pour pleurer, et j'ai sauté de joie la première fois que j'ai pu faire pipi seule (j'en ai même fait un post! C'est dire!)

Comment je m'en suis sortie??? Je ne m'en suis pas sortie. J'ai suffoqué jusqu'a ce qu'un jour ma fille parle. Coup de bol la mienne a parler de bonne heure (et de bonheur pour moi). Je lui ai appris l'independance tres vite pour avoir du temps pour respirer...

Mais ça c'est pour moi. Parce qu'en vrai je te dirais qu'il n'y a pas de solution. Délègue a la rigueur mais il faut supporter que d'autres ne fassent pas comme nous avec elle.

Mais curieusement, quand les enfants grandissent c'est comme un accouchement. Tu sais que tu en a chié mais avec le temps, tu oublies. Puis il y a d'autres difficultés qui s'annoncent mais c'est different, ce sont des choses qui se gerent aussi plus a deux...

Et puis je vais te dire ce qui m'a beaucoup aidé c'est d'en parler sur mon blog et essayer d'en rire un maximum! De tout tourner en dérision afin de prendre du recul... Ca n'arrange rien mais au moins tu es plus sereine... Des fois je revoyais les scène de l'exterieur et je me disais que dans un film on n'y croirait pas (le jour ou au téléphone, j'ai coupé la parole de ma copine pour dire a ma fille "sors de ce tiroir" valait son pesant de cacahuètes).

Et puis dans le pire des cas juste tu te couches et tu attends demain. Parce que c'est ce qu'il y a de bien aussi aec les enfants: aucune journée ne se ressemblent!

En attendant je t'envoies des bisous de courages.