Et on se rencontre???

Suivez-moi sur Hellocoton
Retrouvez mowgouaille sur Hellocoton

vendredi 3 août 2012

Quand le handicap devient du marketing

Pendant les vacances avec l'établissement où je travaille nous organisons des visites de musée à Paris. J'aime ces moments d'ouverture à la culture qui leur permet d'échanger, de capter une information, et surtout d'être comme tout le monde...

Cette année j'avais choisis deux musées qui avaient le sigle, l'accueil "visite pour le handicap mental" avec un numéro associé et une personne spécialisée au bout.

2 musées. 2 accueils diférents.


Nous avons d'abord été au musée d’Orsay. Un musée que j'adore tant par sa structure que par la diversité des œuvres exposées.  Et puis au musée d'Orsay, il y a quelques oeuvres de peintres célèbres qui ont reproduit des paysages des villages où vivent les personnes que l'on accueille.  Donc c'est un évidence: il faut que nous allions au musée d'Orsay.

Je trouve un numéro "accueil des groupes handicapés". Il y a une spécificité sur le handicap mental, je note le numéro et j'appelle. Je tombe sur une dame qui me dit que le monsieur n'est pas disponible. je laisse mon numéro, elle me rappellera le soir même pour s'excuser de ne pas avoir rappeler. Le lendemain, un monsieur très poli me rappelle et s'excuse à nouveau. Il prend ma commande, ma réservation en un qurt d'heure montre en main, le fax est envoyé dans la foulée, je n'ai à faire aucun travail en plus, tout est claire, précis, pratique: entrée gratuite, prestation de la conférencière 40 euros, si l'expo ne fonctionne pas parce que c'est trop compliqué, on peu lui demander de voir autre chose.

Le 26 juillet donc, nous voici devant les portes du musée d’Orsay, porte C. Nous ne faisons pas la queue. Nous passons sous les portique où ma collègue bip plus fort qu'une voiture volée. Le monsieur du portique fait des blagues aussi drôle que Jamel au comedy club et nous repartons.

A l'accueil, un gentil monsieur nous indique l'entrée des groupes. je ressort, un autre monsieur nous accueille et récupère les papiers qu'il donne à la dame derrière un guichet. la dame semble nouvelle, elle est guidée par un chef. Mais pour autant on n'est pas à carrefour, l'accueil est aimable et rapide, ça tombe bien on est pas en avance, et tout en sueur d'avoir couru.

On est accueilli par un personnel, adorable qui dit bonjour à tout le monde, et on nous indique une dame, guide de son état qui commence sa visite par les toilettes "vous avez l’air d'avoir couru"...  Quand je vois ma tête couleur tomate dans le miroir, je comprend ce qui lui a donné l'idée qu'on a couru...

Nous commençons la visite, elle me demande pourquoi nous avons choisi ce musée et ce que nous voudrions voir. Elle montre deux ou trois tableaux, explique commente juge et choisi intelligemment les tableaux, les bons mots. Pour la première fois je vois Catherine poser des questions, Emmanuel, faire des référence à ce qu'on a vu la dernière fois, et même faire des plaisanteries autour de ce qu'il voit. 

"Mowgouaille, j'aime pas celui-là" me dit Akim devant le déjeuner sur l'herbe, tandis que Catherine me raconte la vie de la jeune femme du moulin de la galette (Amélie Poulain sort de ce corps.... )

Elle n'hésite pas à raconter l'histoire de la gare. Elle a prévu des casques ce qui permet de ne pas crier dans le musée, du coup, là où généralement tout le monde se retourne (mettez plus de quatre trisomiques dans 5m2, vous aurez là une télécommande à tournage de tête...), on passe discrètement au milieu de la foule personne ne nous voit...

A la fin de la visite, tout le monde est crevé et ravi. Ils nous parlent des tableaux, de ce qu'il ont vu. Catherine a pris pleins de photos.... Bref Réussite totale.

Deuxième musée: Le musée des sciences.


Dans la même période je trouve sur le site du musée des sciences, un accueil pour les personnes en situation de handicap mental. Ni une, ni deux j'appelle. Comme au musée d'orsay, impossible d'avoir quelqu un. Je laisse un message. Mais la on me me rappelle pas. Une semaine plus tard, j'ai enfin un message sur mon repondeur qui me dit qu'on va me rappeler. J'attends. Toujours rien. Je rappelle, laisse a nouveau un message. On me rappelle enfin. Je tombe sur un monsieur qui est, au demeurant très aimable, mais qui me demande ce que je veux
"3500 euros, vous avez???". Visiblement non, donc, je reprends.

Je lui explique que je suis éducatrice auprès d'adulte en situation de handicap, que je connais bien la vilette, que j'aime beaucoup, que j'aimerais venir avec mes jeune mais que je ne sais pas trop quoi venir voir avec eux.
- Venez voir l'expo sur les gaulois ça s'arrette en septembre!

Oui, enfin je ne t'ai pas demandé le programme, je t'ai demandé quelque chose d'adapté,

- euh... Oui, vous pensez que ça ne sera pas trop dur pour eux?
- Non! Il y a tout un apprentissage autour de l'archéologie.

Oui, enfin, eux... L'archeologie... Les gaulois... Il y sont a peu pres aussi sensible que moi au sujet de l'economie des orties en Bolivie...

Mais comme je fais confiance, y a pas de soucis alons-y...

Il me passe le service resevation:

- Allo?
- Oui bonjour madame, je voudrais réserver pour un groupe pour 6 pour le 1er aout.
- ...
- Allo?
- Oui madame je cherche.
30 secondes passent
- Oui, à 10h45
- Euh, bah, on est à 1h de paris alors si vous aviez quelque chose pour le débit d'après midi.
-...
encore 30 secondes
- Ouiiiii, 12h45

J'ai pas trop le temps de discuter je prends... Quand je demande si c'est possible d'avoir un guide on me répond que non, que le monsieur peut nous accueillir mais c'est tout. Bah non. ça va. On va s'en sortir...

Donc, le 1er aout, nous sommes arrivée la bouche au coeur. Un vigile nous accueille, nous indique de tourner a gauche pour rejoindre l'accueille. Le seul virage possible si on ne veut pas tomber aux toilettes est a gauche. J'en conclu que l'accueil n'est pas au toilette. Je me rend au guichet, qui m'expedie au rayon "groupe".

Armée de Leon et Kadher, je rejoint un monsieur a l'accueil. Lui, pour le coup il a le sourire... Ça fait du bien!
Aimable, il me donne mon ticket, me donne les infos dont j'ai besoin. Plaisante avec mes jeunes, et m'indique avec precision ascenseur et escalator.

12h45, c'est l'heure de la visite. Vous remarquerez l'heure hyper pratique quand tu es en groupe... 12h45! C'est pas du tout l'heure ou tu manges... Et quand tu bosses avec des handicapes, les reperes temporelles sont juste essentielles. Mais pour ça. Il aurait encore fallu tomber sur quelqu un qui s'y connaît...

Donc a 12h45 petante, nous voici devant l'expo. La jeune femme qui fait l'accueil s'inquiète un peu de ma collegue qui est en train de décédée d'une crise d'asthme, mais je lui explique que tout va bien. Elle nous laisse entrer... 1ere salle: la representation de Vercingetorix a travers le temps et la publicité.

J'aurais due me douter que j'allais tomber sur la tête en voyant l'affiche


Youhouhou! Comment je vais expliquer ça à Lisa qui joue aux petits poney, a Leon qui ne se souvient pas d'hier ou a Akim qui ne comprend pas que ces parents avaient une vie avant sa naissance... 

Ok. Je déconne. Je pars sur Asterix pour expliquer la gaule, les gaulois tout ça, les gens s'arrêtent pour écouter. A moins que ce soit parce qu'a 8, on bloque le couloir qui sert de première salle. Je joue avec eux, leur fait deviner ce que vendent les pubs de Vercingétorix pendant que ma collègue fini de mourir dans les escaliers.

Dans la secondes salles, des tentes de 10 m2 environ. Dans chacune un theme. Je choisis ce qu'on va voir. La decouverte du fer et l'archeologie trop compliqué, je choisis les animaux et les ustensils. L'expo, pour le coup, pas trop mal foutu offre des outils interactifs qui nous permettent de maintenir leur atention. Leon repond au quizz sur les animaux, Catherine, Pauline et Akim reconstitue un vase tandis que Raymond remonte le temps a la manivelle.

Nous passons a la troisième salle qui parle des monnaie, des bijoux et des tombes... Si Pauline bloque sur les bijoux, les autres posent quelques questions auquelles je ne peux repondre. Bah non. J'ai pas fait gaulois deuxième langue alord les quatres lignes sur le cote ne me donne pas vraiment de quoi repondre.

Du cote des tombes, j'ecoute les explications bien trop compliquees pour eux

"... On sait que c'est une esclave grace aux entraves qu'elle a aux pieds..."

Oué... Bon...

Je leur fait comparer les deux tombes, celle du chef et celle de l'esclave en jouant sur l'idee de pauvres et riches.

En sortant, un petit films ludiques qui explique tres bien tout ce qu'on a vu: c'est novateur, drôle, intelligent et bien joue... Mais encore une fois pas du tout adapte pour eux!!! Raymond conclue la visite par un "j'ai rien compris!". Conclusion de cette expo.



Comme il nous reste du temps, et que ma collègue a rescucite pendant la visite, on a décidé de farfouiller auprès des autres expo, gratuites. On decouvre alors, une grande expo sur les mirage sonores et visuelles. Tu fais une experience et on t'explique pourquoi tu as cette impression... Et la!!! Bah les miens ils s'eclatent comme des tordues... Ils viennent nous chercher pour essayer d'attrapper un ressort qui n'existent pas, font des images en ombre chinoise avec de l'eau chaude et joue de la musique avec des ondes radios...

Bref. En 10 minutes, bah non professionnels de la culture scientifique on a trouve LE truc adapté qui leur plaisait et qui leur apportait quelque chose...

Finalement a part l'entrée gratuite (mais ça la réservation aurait ou s'en charger), je n'ai pas trop compris l'intérêt du sigle "service adapte pour le handicap mental". Si j'etais mauvaise langue je dirais que c'est "pour faire bien". Mais a ce moment la, je leur conseille de mettre "amis des animaux", il y a plus d'amis des animaux que d'amis de triso...

Je vais envoyer ce post aux deux musées que j'ai visite... Peut-être que les choses bougeront en me lisant...

Ah! Et puis, messieurs les directeurs de musées... Si vous chercher quelqu un de compétent, tant le domaine artistique (maitrise des arts de la scène) que dans le milieu du handicap, je suis en pleine reconversion professionnelle... Vous aurez difficilement quelqu'un de plus adapté a vos besoin!!! Parolesdepostpartum@yahoo.fr.