Et on se rencontre???

Suivez-moi sur Hellocoton
Retrouvez mowgouaille sur Hellocoton

mardi 4 septembre 2012

Enième billet sur le premier jour d'école

Oui, ok bon, on est combien dans la file là à parler de notre petit cœur qui saigne (ou de notre bonne humeur)... Oui bon je ne déroge pas à la règle je suis en pré-dépression, je n'ai pas bougé de mon lit depuis ce matin, j'ai acheté un crok à trois euros à la boulangerie, je suis innocemment passée devant l'école à 11h30, des fois qu'ils traversent pour aller à la cantine (peine perdue), j'ai regardé grey's antomy, perception, mentalist pour oublier mon nœud dans le ventre...

Rien.

Faut dire que ça a mal commencé. La maitresse est absente pour cause de calculs dans les reins... T'y crois toi? Une instit' absente pour cause de calculs....

Bref, j'avais seriné ma fille avec "ta maitresse elle s'appelle Anne" sauf que quand on est arrivé bah c'était pas Anne. Et la nouvelle maitresse qui était très douce avec la crevette, mais fêtait visiblement elle aussi sa première rentrée (vu les cernes sous les yeux) et qu'elle a oublié de se présenter... Bon c'est pas grave je lui demanderais ce soir... Donc ma fille muette comme une carpe, n'a pas osé dire son prénom, et j'ai due le dire à sa place. Elle a eu un joli collier avec son prénom autour du cou et un AVS est venue se présenter à la maîtresse. Du coup un bisou de la main, un dernier au revoir, ma fille prend son regard de chat potté, un au revoir si long que j'ai l'impression d'être dans un remake d'un homme et une femme.

Nous voilà comme deux cons avec chéri devant l'école. On attend les voisins qui amenaient leur fils dans la même classe, et on remonte. Ils viennent boire un café à la maison, on fait les malins genre "onéfortouvabien", mais j'avoue je suis un peu sonné, un peu en état de choc... j'ai la vague impression d'avoir largué ma fille à l'assistance public...

Ma mère a déjà laissé un message, appelé deux fois... C'est chéri qui s'en charge. J'ai envie que ce moment reste entre nous, je ne répond à personne... J'ai besoin d'un peu d'intimité dans cette première fois...

Voilà il est 12h25, je sais que j'ai ben fait de la laisser à la cantine dès le premier jour mais y pas à dire j'ai envie de faire un enlèvement d'enfant... Genre, un peu comme ma belle-mère "c'est pas grave ma chérie, t'y retourneras l'année prochaine hein! On n'est pas préssé".

Bon je suis pas ma belle-mère, je pense à ma fille avant moi-même.

RESTONS ZEN.

Il reste 3h et 14 minutes et 28 secondes avant de la retrouver et qu'elle me raconte tout ça (ou pas).

Si elle pleure on attendra peut-être un peu l'année prochaine...

Non? Comment ça non?

ça c'était pour la version fille, si vous voulez savoir si c'est différent quand on a un garçon, allez lire l'experience du "cousin" de la crevette, le bel Antoine et de sa maman Manu!