Et on se rencontre???

Suivez-moi sur Hellocoton
Retrouvez mowgouaille sur Hellocoton

dimanche 16 septembre 2012

Le mariage gay? Ni pour ni contre bien au contraire

C'est la grande question du moment, et on entend à peu près tout et n'importe quoi sur la question.

J'ai parfois l'impression qu'il faut être pour pour être du "bon coté" et pas du coté "homophobe", raciste ou fasciste.

Je ne suis pourtant, dans aucune de ces trois cases là. Militante de gauche par les gênes, croyante sans affiliation par la tête, je me fous bien de savoir qui couche avec qui du moment qu'il est intelligent, tolérant et ne répond pas à des shémas bien définis.

Ce qui me choque en France ce n'est pas qu'il manque un mariage pour les homosexuel, c'est que chacun n'est pas les mêmes droits. Je me dis que si on était pas dans une société qui fait des différences, on ne parlerait pas de "mariage pour tous" qui est un terme bien hypocrite (on dirait que ça a été créé par ceux qui ont inventé les "techniciens de surface"). On parlerait d'égalité entre les couples.

Notamment on réfléchirait à l'égalité devant l'adoption, les impôts, l'héritage.

Je ne voit pas pourquoi un couple qui décide d'avoir des enfants, qu'ils soit homme/femme, homme/homme ou femme/femme, aurait moins de droit que celui qui a décidé de s'unir devant le maire ou devant Dieu. 

Le problème est que le mariage reste une institution d'origine religieuse, qu'on lui a donné une valeur juridique en un temps ou une autre possibilité de vie était inimaginable et qu'aujourd'hui ou les règles et les valeurs ont évolués, on ne pense pas à changer ces règles d'un autre temps.

Je pense qu'un couple quel qu'il soit, doit avoir les mêmes droits du moment qu'il peut justifier d'une situation conjugal, amoureuse ou parental. On ne doit, à mon sens, ne pas réfléchir sur qui  à signé  avec qui, mais sur leur position parental face à un enfant, ou un conjoint.

De voir les choses ainsi, réglerait à mon sens beaucoup de point qui pose problème aujourd'hui dans la question du mariage homosexuel:
- Poser la question ainsi permettrait une vrai égalité face au traitement de la famille et du couple en France. Elle ne nierait pas la situation de certains enfants, né dans une famille homoparentale, illégitime (houhou j'adore...) et traiterait chacun face à sa propre situation.
- Rendrait au mariage ses valeurs d'origine qui dérangent tant les religieux (ce que je n'approuve pas. Ce que je dis c'est que leur donner une solution à leur argument de merde, amènerait à les faire taire). Si marié ou non, nous avons les mêmes droits alors plus personne ne se marierait "pour les impôts" mais bien pour l'institution que représente le mariage. Le mariage, reviendrait à ceux qui y donne un sens.
- Le mariage ne serait pas traité d'un point de vu hétéro ou homosexuel mais sur un point d'égalité, n'opposant pas l'un à l'autre mais bien une situation général, sur un pied d'égalité et d'indifférence.

Je crois que de traiter le sujet de l'homosexualité et du mariage ne fait que réveillé les haines et insister sur les différences. Au lieu de traiter "le mariage pour tous", on ferait mieux de réfléchir sur "les mêmes droits pour tous" . La suite, coulerait de source sans même besoin de débat et de réflexion...