Et on se rencontre???

Suivez-moi sur Hellocoton
Retrouvez mowgouaille sur Hellocoton

dimanche 21 octobre 2012

Les bons plans de working mum


 J'ai rencontré working-mum, un jour, lors d'un débat houleux où j'étais la cible elle a courageusement prit ma défense. ça m'a beaucoup touché et je lui en ai gardé un respect profond pendant longtemps. Puis il y a quelques mois, j'ai fais un tour sur son île, son blog. 

J'ai découvert une maman cool, pleine de contradiction, de doute et en même temps sure de sa qualité de maman. Dire que je me suis retrouvée en elle, serait peu dire. Ni parfaite, ni indigne, working mum ne donne de leçon a personne et tente de faire comme elle peut tout en vouant un culte vivant à sa fille (oué moi aussi je rêve qu'elle sauve le monde), elle n'hésite pas à traverser son ile pour aller voir les copines parce que merde, on a le droit de s'amuser un peu même si bon, les mômes c'est pas drôle pour eux...

Working mum c'est un blog pleins de sourires et de soleil. Et message personnel pour la nana de l'essence "oué, c'est le mien... Enfin pas vraiment... Enfin... Vous avez la radio??? Une alerte élèvement a été lancée???". Oué working mum la prochaine fois qu'on te regarde de travers tu m'appelles...

Working mum tu cliques dessus et ça marche...

Bon alors, quand l'endroit où on vit est un livre vivant, on lit quoi à son enfant?
Ma fille n’a que 15 mois alors les livres… C’est plutôt limité! J’essaye de lui trouver des livres avec des textures intéressantes, des formes qui diffères… Je note un intérêt pour 2 livres (je peux dis parler de deux livres ? steupléé !) :
- dans le bain, c’est l’histoire du manchot qui marche bien : coucou le petit manchot c’est moi, sur la banquise il fait bien froid mais c’est fou comme on aime ça…  
Alors que ma fille ne connaît que la chaleur des tropiques depuis sa naissance (nous vivons pour le moment sur l’ile de la Réunion). Je connais par cœur (en même temps, je n’ai pas tant de mérite que ça, il n’y a que 3 pages à tourner). Mon plaisir : quand ma fille tourne la page pour que je continue !
8 euros chez eveil et jeux


- avant le coucher généralement, elle m’apporte le livre de la souris verte : elle doit faire passer la souris (petite peluche prévue à cet effet) de page en page, tremper, cacher dans le tiroir, puis le chapeau… Je chante pendant qu’elle fait les gestes toute seule. Quand elle m’amène le livre toute seule, je fonds !
Et pour tout savoir sur la souris verte c'est là!

 Il faut absolument que je le trouve pour ma fille qui chante tellement cette chanson que je pense que même le dieu de la souris verte veut la faire taire... Et sinon, tu l'emmènes au musée ta fille?
Si je pense à ma fille alors je dirais la cité des sciences mais en réalité, si on veut se cultiver, rien ne vaut se balader en ville. J’ai beaucoup voyagé et rarement pour découvrir une ville, je me suis enfermée dans son musée. Par exemple, j’adore Rome et rien de me mieux que se balader au détour de ses monuments et de ses fontaines pour être émerveiller (j’ai toujours un guide à la main, sans doute ma vocation de guide enfouie ?)
 
Par contre quand je vais dans un musée, j’essaye de faire la visite guidée. C’est toujours plus riche quand quelqu’un te parle dans les yeux !

Moi la grande marcheuse, je ne peux être que d'accord avec toi... mais quand je découvre une ville j'ai souvent de la musique dans les oreilles... Et toi du coup tu écoutes quoi?
Le son de la nature ! pas en CD, en vrai. J’adore le moment où tu es encore dans ton lit et tu entends les oiseaux chanter… 
Sinon au rayon musique j’écoute de tout avec une tendance plus rock et pop. Quand je fais mon footing, je choisis de la musique qui bouge bien genre Black Eyes Peas.

 Si je commence à citer, je peux donner aussi Rodrigo e Gabriela (exceptionnel)

ou Clinton Fearon (pour des soirées PEACE !)
 
Mmmmh... que des trucs à découvrir je suis fan working mum... Vas y donne moi des idées de DVD pendant que tu y est...
Comme pour la musique ou les livres, je n’ai pas de réel genre ou de favoris. Certains restent dans ma tête quelques jours, ce sont généralement ceux que je préfère car ils te marquent. Généralement les sujets ne sont pas faciles. Je ne vais pas te cacher que j’adore aussi les films plus légers et les policiers… Le genre Marvel, suis fan (moi aussi j’aurais voulu être sauvée et embrassée par Spiderman !). C’est mon côté enfant j’imagine… 


Et tu es aussi enfant coté bouquin?
Je n’ai pas de livre préféré. Par contre je peux te donner le style de livre que j’aime et le style que j’aime pas. Je n’aime pas les bouquins d’amour, ni les bouquins de science fiction, ni ceux qui te font des descriptions à n’en plus finir (dans le genre ceux qu’on t’impose au collège et lycée). Le dernier en date « Raison et sentiments » je crois. Je survolais les pages… j’ai finis par arrêter même pas au milieu du livre. J’ai demandé à celle qui me l’avais prêté de me raconter la fin ! Par contre, j’aime, j’adore les livres policiers. Dès qu’il y a une intrigue c’est BANCO ! Bien sûr s’il y a un peu d’amour, je vais pas être rebutée J Dans le genre, les livres de Fred Vargas ou James Ellroy. 
 
Je rajoute aussi pour les femmes enceintes, le livre qu’on m’a offert alors que je vivais mon dernier mois de grossesse, un livre qui m’a fait vraiment rire et dans lequel je me suis retrouvée : Enceinte de mademoiselle Caroline. Je le conseille en cadeau à la future maman !


Je suis fan, tu pourras même lire son interview ici (oui j'ai eu de al chance, elle a bien voulu m'accorde un bon plan)... Mais du coup si tu es BD, tu es peinture aussi?
Je n’aime pas la peinture, bien que je sois allée plusieurs fois au Louvre voir « les classiques », c’est trop austère à mon sens. Hé oui à chaque fois ce n’est pas ce que l’on ressent qui compte. On doit voir la peinture de manière logique, comme on nous l’enseigne à l’école… C’est expliqué et non ressenti. Certes, la peinture c’est comme la photo de nos jours : ça donne une idées des mœurs, des usages… Donc si tu me parles peinture, je vais te répondre « ha tu changes la peintures de ton appart ? ». Je préfère 1000 fois les dessinateurs… et parfois même les pas connus.
Bon tu vas venir me voir, c'est parce que personne ne t'a jamais expliqué ça comme il faut. L'école y a rien de mieux pour te faire détester la peinture... C'est pour ça qu'on adore les séries! Ce n'est pas enseigner à l'école! 
Je me suis enfilé Dexter (toutes les saisons) sur moins d’un mois (pendant que je bossais hein, je glandais pas à la maison), signe que j’ai aimé (sans doute mon côté psychopate !).
 
Rien à voir : Desperate housewifes, plutôt quand j’étais enceinte, j’ai pu vite finir la dernière saison le jour même de mon accouchement (ou la veille…)


En beaucoup moins connu, The practice. Une série qui retrace les péripéties d’un cabinet d’avocats (j’adore le droit) avec ses difficultés à choisir un client qu’on sait coupable, à flirter avec le procureur…



 ça semble glamour comme ça mais pas du tout ! C’est le même producteur de Ally Mc Beal mais en très sérieux ! C’est justement (bizarrement) ce que j’aime : le côté très réel.

Bon ok, on est faite pour s'entendre (à part Dexter, je prends tout...), si tu me fait à manger, j'arrive avec enfant et bagage.... alors quel plat hein???

Aucune idée ! Sans doute un dessert au chocolat ! Avec mes origines italiennes, j’adore tout ce qui est à base de pâtes. La sauce pesto faite maison, mmmh ! Les vrais gnocchis aussi, un délice…

Ingrédients (4 Portions) :

    - 1 kg de pomme-de-terre (Bintje)
    - 400 g farine
    - 1 œuf
    - 1 cuillère à soupe d'huile
    - 50 g beurre ou margarine
    - noix de muscade
    - sel, poivre

    Pour la sauce
    - 150 g beurre (ou margarine)
    - 100 g parmesan râpé
    - basilic frais ou surgelé


Épluchez les pommes de terre et faites-les cuire. Passez-les au moulin à légumes et incorporez le beurre ou margarine en petits morceaux. Dans une jatte, mélangez l'œuf, la muscade, l'huile et le sel. Ajoutez les pommes de terre écrasées et la farine. Travaillez l'ensemble de façon à obtenir une pâte bien lisse.

Divisez la pâte en 4 morceaux.
Formez 4 rouleaux longs et fins.
Farinez-les et coupez-les en tronçons de 1 cm.
Donnez-leur une forme de gnocchis en les écrasant à la fourchette dans la main.

Pochez les gnocchis dans une grande quantité d'eau frémissante salée. Lorsqu'ils remontent en surface, ils sont cuits. Égouttez-les.

Faites fondre tout le beurre ou margarine dans une casserole. Mettez les gnocchis dans un grand plat.
Arrosez-les avec le beurre ou margarine fondu. Ajoutez le parmesan et le basilic haché. Poivrez.

Mélangez et servez les gnocchis aussitôt.
Les antipastis aux poivrons, ou basic tomates/mozza… Ha ben ça y est, j’ai faim ! C’est pas malin !!