Et on se rencontre???

Suivez-moi sur Hellocoton
Retrouvez mowgouaille sur Hellocoton

mardi 27 novembre 2012

Adèle

Adèle a 26 ans.

Elle est rousse, bien foutu, belle. Vraiment belle.

Adèle fixe les photos comme un mannequin face à l’objectif. Sur la péllicule, Ses yeux noisettes fracassent tout, elle iradient.

Adèle vit avec son père et sa mère. Elle a un petit frère Louis qui est parti vivre sa vie d'étudiant sur Paris.

Adèle aime la musique et les fils. Les fils de son pulls par exemple, qu'elle défait avec ravissement. 

Parfois Adèle se déshabille quand une étiquette la gratte.  Peu importe que Arthur soit là, à coté d'elle... ça la gratte.

Mais des fois elle se déshabille pour dire à Esteban qu'elle l'aime bien aussi.

Adèle n'aime pas qu'on lui dise "non", alors elle fait caca dans le jardin, comme ça devant tout le monde, pour montrer qu'elle n'est pas d'accord. 

Adèle n'aime pas avoir des chaussures au pieds... alors elle les enlève, où qu'elle soit. Mais elle aime bien rapper les carottes. Elle pourrait passer des heures à écouter le bruit du mixeur.

Adèle parle peu... Elle dit des mots parfois, qui mis bout à bout veulent dire quelque chose... Mais moi, je ne traduit pas toujours les mots d'Adèle...

Adèle ne sait pas lire. Elle ne sait pas écrire. Elle ne sait pas compter. Elle n'est pas passionnée par la biochimie, les langues anciennes ou le cinéma russe. Pour calmer ses angoisses, Adèle se masturbe devant tout le monde. Adèle ne comprend pas le principe de l'intimité.

Adèle ce qui la passionne ce sont les fils de son pull et les carottes rappées.

Parce qu'Adèle elle n'a pas la chance d'être autiste d'aspinger. Adèle elle n’intéresse personne. Elle ne semble pas fascinante, elle est même parfois un peu dégoutante, alors personne ne vient la voir dans mon institution.

En fait ce n'est pas étonnant. Parce que Adèle elle n'est pas fascinante tout de suite. Mais quand tu la connais, et que tu sais lire dans son regard, Adèle te fait des blagues super fine, pour te faire comprendre qu'elle t'aime bien. Et puis, quand elle t'offre un câlin, un bisou, si rare soit il, c'est comme un cadeau. Mais Adèle ne les offre pas comme ça. Il faut du temps. Derrière les cacas, les déshabillages qui t'agace, Adèle est une jeune femme belle, intelligente et attachante.

Et moi, Adèle quand elle m'offre un sourire, je la trouve bien plus attachante, bien plus fascinante que tous ces Aspinger qu'on offre à l'écran comme des singes savants fascinants et inquiétant. 

Les autismes d'aspinger sont rares. Ils sont une minorité en France. Pensez-y.