Et on se rencontre???

Suivez-moi sur Hellocoton
Retrouvez mowgouaille sur Hellocoton

mercredi 16 janvier 2013

Le livre de la semaine

Sur le même principe que les séries, je voudrais vous parler des livres que je lis... Chaque mercredi, je vous présente le livre que je viens de finir en essayant de vous convaincre (ou pas) de dévorer mes petits poches....

Aujourd'hui parlons de "RER, mon amour" de Anne Louise Sautreuil

Anne-Louise Sautreuil est une journaliste qui aime les expériences un peu loufoques. Un matin elle décide de partir un an dans le métro à la recherche de témoignages, d'histoires et de situations pour dédramatiser ce métro tant critiqué...



Ce que j'ai aimé?
L'évolution de l'auteur... Au début, c'est un peu son safari! On sent qu'elle va explorer l'inconnu dans son RER... Limite "Voyage en terre inconnue"... Il y a presque un coté dédaigneux à aller voir les gens. sauf qu'au lieu d'être en cage il sont dans une boite appelé le RER.
Et puis elle se rapproche des mendiants, vraiment, sincèrement. Elle change, on sent le fossé qui s'installe avec ses proches, son mec... Même si elle ne le dit pas, entre les lignes, on sent que sa vision de la vie change... Et du coup, on a beau trouver pleins de défauts à ce livre, ça marche....

Ce que je n'ai pas aimé... 

Ce coté safari ... Le coté "il y a une rix à gare du nord j'y vais", genre journaliste de guerre, ça m'a gonflée. Il y a pleins de choses à voir dans le RER, je suis bien d'accord avec elle, et c'est pour les mêmes raisons que j'étais allé marcher entre Melun et Paris. Mais on n'est pas obligé de se mettre en danger. Tu ne retires rien à dire "Je suis passé entre eux c'était tendu". Tu m'étonnes. On ne saura rien de plus que cet aspect héroïque et téméraire de l'auteur. Je préfère quand elle rencontre les tricoteuses...

Un extrait?


La gare du Nord sent l'urine; le café noir y est toujours aussi amer et je me demande bien ce que je vais faire de ma première journée de Printemps. Inspiration zero. La politique peut-être? Après tout hier, c'était le jour des élections. "Le retour de la gauche", titre le Parisien après la victoire des socialistes aux régionales. Et il y a quarante deux ans, jour pour jour, Daniel Cohn-Bendit créait à Nanterre le mouvement du 22-mars, qui deviendrait un des fers de lance de Mai 68. Pourquoi ne pas demander à des voyageurs ce qu'ils en pensent?

 
Une note?
  14/20
Appréciation générale?
Ce livre a tous les défauts d'un témoignage de terrain: les pré-jugés, la fausse audace, l'auteur parle énormément d'elle mais pas où on l'attend, Les portraits sont trop courts trop peu détaillés...

Et pourtant on se laisse prendre... On se prend à rêver courir le RER pour croiser Colette, aider Lilas ou bien rire des enfants aux éventails collés au plafond (tout une histoire!)... On peut tout reprocher à l'auteure mais ce travail est fait avec une telle honnêteté qu'il en ressort une vraie tendresse. Et on se dit que chaque individu (dans le sens individuel) vit sa propre histoire avec le métro... Une vraie plongée dans la vie....
A lire dans le RER (voire dans le métro, le bus...), en regardant en biais les gens et en créant sa propre playlist pour les transports en communs. Pour moi ce sera du  Goldman (cliquez dessus vous aurez ma playlist) et un café bien chaud qu'on a trouvé en gare (avec le bec qui va bien)....

Si vous avez envie de lire ce livre, je vous laisse une chance de gagner mon exemplaire... Le premier qui me laisse un message et m'expliquant pourquoi il a envie de le lire a gagné!