Et on se rencontre???

Suivez-moi sur Hellocoton
Retrouvez mowgouaille sur Hellocoton

lundi 4 février 2013

Mon idéalisme me tue

On me traite souvent de don Quichotte. Oui, je m'emballe souvent des que l'injustice touche. Je réalise souvent bien vite que ça ne sert pas a grand chose et regrette mes emportement.

Sans me comparer à eux je suis admirative de Luther King , Victor Hugo et autre Olympe de Gouges qui ont porté leurs idées si loin, par leur colère qu'ils ont construit le monde d´aujourd'hui. Je me demande parfois comment ils ont fait, eux, pour ne pas abandonner, croire que leur rêve était réalisables. Et pourquoi moi, devant des rêves si petits, je me décourage.

Et quitte a être découragée, pourquoi je ne peux pas être comme tout le monde et me blinder, oublier, penser à moi. Pourquoi tout me touche au point que je ne peut laisser ma révolte de côté et me concentrer sur l'essentiel .

Chacun me voit forte et combative. Mais je suis sans doute trop sensible. Une sensibilité qui me bouffe et m'épuise. Vous voyez là, je suis sur une route en train de rentrer chez moi. Je viens de croiser un sdf. Et bien je ne peux m'empêcher de penser a s'il a faim ou si il a quelque part ou dormir ce soir. C'est plus fort que moi.

Je ne peux pas changer le monde mais je ne peux pas non plus rester les bras ballants en me disant "c'est comme ça". Je voudrais savoir le faire mais je peux pas. Et quand je vois les meilleurs  éducs partir, faire autre chose parce qu'ils n'en peuvent plus ça me détruit. Combien de mes copains de l'irts ont abandonné face à l'incompétence de leur chef. Pourquoi moi je n'y arrive pas? J'aurais voulu avoir le courage de Ju qui a tout plaqué pour faire le tour du monde, celui de Carine qui fonce sans se poser de question, assume et avance.


Moi j'ai des rêves et des convictions. Et je ne sais pas quoi faire avec. Je ne sais pas emmener les troupes. Je ne sais pas parler de ça. Et je me cache derrière une force que je n'ai pas.  Un jour ma copine Mamanjuju a écrit un post disant " je suis moyenne". Bah je suis moyenne moi aussi. Une moyenne avec des révoltes qui m'encombrent.